1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

«Du vent, du blabla...» Le gouvernement n'a pas convaincu les Gilets jaunes
Le Parisien14/11/2018 à 22:18

«Du vent, du blabla...» Le gouvernement n'a pas convaincu les Gilets jaunes

« Édouard Philippe a fait des annonces ? Vous voulez dire des mesurettes, du vent, du blabla. » Le bonnet enfoncé jusqu'aux oreilles, Roger, ancien gendarme à la retraite, a du mal à contenir sa colère. « Macron, c'est un banquier, le président des riches, il faut que ça change. » Avec lui, une centaine de Gilets jaunes s'est rassemblée ce mercredi soir à Châlons-en-Champagne (Marne), pour préparer la manifestation du 17 novembre.Dans cette foule compacte, emmitouflée dans des vêtements chauds, éclairés par les seuls lampadaires publics, des hommes, des femmes, quelques jeunes et pas mal de retraités. « On les croit plus ces politiciens, poursuit l'ancien militaire. Qui est concerné par ces mesurettes ? Les plus pauvres. Mais nous, la classe moyenne, on a quoi ? »Entre ceux qui n'ont pas écouté ou lu les annonces du Premier ministre et ceux qui n'y croient pas, c'est peu dire que le gouvernement a échoué à démobiliser les Gilets jaunes : « De toute façon, ce que l'État donne d'une main, il le reprend toujours de l'autre, estime Christophe, photographe. La fin de la taxe d'habitation, par exemple, j'ai un ami, il a gagné 800 euros, mais il les a perdus avec la taxe foncière qui a augmenté de 800 euros. Ce n'est pas abusé ? »La voix fluette, Chantal, retraitée du ministère de la Justice, interroge : « C'est bien, on va donner 4 000 euros pour acheter une voiture électrique, mais qui va donner les 10 000 euros qui manquent ? Vous avez vu le prix de ces voitures, ce sont plusieurs milliers d'euros. Moi je touche 1 000 euros de retraite et ce gouvernement m'en a pris 27 avec la hausse de la CSG. Je fais comment ? »«Un mouvement citoyen qui veut changer les choses»Si la hausse des prix des carburants a été un déclic pour fédérer ce mouvement disparate, c'est plus globalement la baisse du pouvoir d'achat qui est critiqué. Inscrit au feutre noir, en gros caractères sur plusieurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer