Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Droits-Obama célèbre le 50e anniversaire de la marche de Selma

Reuters08/03/2015 à 00:49

SELMA, Alabama, 7 mars (Reuters) - Barack Obama, lors des célébrations samedi de la marche pour les droits civiques organisée il y a juste un demi-siècle à Selma, en Alabama, a affirmé que le combat contre les discriminations aux Etats-Unis avait fait des progrès mais n'était toujours pas terminé. Le premier président noir des Etats-Unis a souligné que les comportements de certains policiers ou représentants de la justice, dénoncés cette semaine par un rapport sur la ville de Ferguson, dans le Missouri, montraient qu'il restait bien du chemin à parcourir. ID:nL5N0W9007 Mais il serait faux, a-t-il insisté, de dire qu'aucun progrès n'a été fait. Le 7 mars 1965, sur le pont Edmund Pettus de Selma, des centaines de manifestants qui défilaient pour les droits civiques et le vote des Noirs dans les Etats du Sud avaient été repoussés par les forces de sécurité. En raison de la violence des policiers, cette journée est restée dans l'histoire américaine comme le "Bloody Sunday", le "dimanche sanglant". Mais cette manifestation a marqué un tournant pour le Mouvement des droits civiques et quelques mois plus tard, en août, était signé le "Voting Rights Act" destiné à mettre fin aux discriminations lors des opérations de vote. "A cinquante ans du 'dimanche sanglant', notre marche n'est pas finie mais nous nous rapprochons du but", a déclaré Barack Obama dans son discours près du pont Edmund Pettus. "Aujourd'hui, en 2015, cinquante ans après Selma, il y a des lois dans ce pays qui visent à rendre le vote plus compliqué pour certaines personnes. Alors que je vous parle, d'autres lois de ce genre sont encore proposées", a-t-il déploré. "Cela ne fait qu'affaiblir le Voting Rights Act, le résultat de tant de sang, de sueur et de larmes, le produit de tant de sacrifices face à une violence injustifiée", a poursuivi le président américain. Le Parti démocrate d'Obama accuse les républicains, sous prétexte de combattre la fraude électorale, de réclamer des mesures plus strictes sur l'identification des électeurs. Pour les démocrates, l'objectif est de dissuader les minorités d'aller voter. Barack Obama était accompagné à Selma de son épouse Michelle, de ses filles Malia et Sasha et de sa belle-mère Marianne Robinson. L'ancien président George W. Bush et sa femme Laura étaient également présents. (Jeff Mason avec Sherrel Stewart; Guy Kerivel pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.