Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Droits de douanes: Les Etats-Unis exemptent la Corée du Sud
information fournie par Reuters 26/03/2018 à 07:18

DROITS DE DOUANES: LES ETATS-UNIS EXEMPTENT LA CORÉE DU SUD

DROITS DE DOUANES: LES ETATS-UNIS EXEMPTENT LA CORÉE DU SUD

SEOUL (Reuters) - Les Etats-Unis ont accepté d'exempter la Corée du Sud des droits de douanes sur les importations d'acier et de mettre en place des quotas d'importation, a déclaré lundi le ministère sud-coréen du Commerce, alors que Washington et Séoul renégocient un accord commercial vertement critiqué par Donald Trump.

La Corée du Sud a dans le même temps accepté d'apporter des modifications aux réglementations du secteur automobile prévues par l'accord de libre-échange entre les deux pays, appelé "Korus", a ajouté le ministère.

Donald Trump a affirmé l'année dernière à Reuters qu'il allait renégocier ou mettre fin à l'accord commercial entre les deux pays, qu'il jugeait "horrible". Depuis que l'accord est entré en vigueur en 2012, le déficit commercial de Washington vis-à-vis de Séoul a doublé.

La Corée du Sud, troisième plus grand fournisseur d'acier des Etats-Unis, devient le premier allié de Washington à être exempté des droits de douanes de manière indéfinie.

Jeudi dernier, Donald Trump a décidé d'exempter provisoirement, jusqu'au 1er mai, l'Union européenne et six pays tiers des droits de douanes sur les importations d'acier et d'aluminium. [nL8N1R50DX]

L'instauration de ces tarifs douaniers, à hauteur de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium, vise en particulier la Chine.

Séoul va bénéficier d'un quota d'exportation d'environ 2,68 millions de tonnes d'acier - soit 70% de la moyenne annuelle de son exportation d'acier à destination des Etats-Unis entre 2015 et 2017- qui sera exempté des nouveaux droits de douanes, a expliqué le ministère du Commerce dans un communiqué.

L'industrie sidérurgique sud-coréenne, qui s'est dit "soulagée", espère bénéficier de quotas d'exportation plus importants, a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Conformément à l'une des révisions apportées à l'accord de libre-échange entre Washington et Séoul, les constructeurs automobiles américains vont pouvoir exporter en Corée du Sud désormais 50.000 véhicules par an chacun, contre 25.000 véhicules auparavant, s'ils respectent les normes de sécurité américaines, mais pas forcément les normes sud-coréennes.

(Joyce Lee and Hyunjoo Jin, Jean Terzian pour le service français)

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer