1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dover Street Market, un immaculé concept store à Paris
Le Monde18/10/2019 à 18:00

Après Londres, Pékin ou Tokyo, Rei Kawakubo, la créatrice de Comme des garçons, vient d'ouvrir son premier concept store français dans le Marais, à Paris. Pour ce lieu consacré aux parfums et à la beauté, la Japonaise a imaginé un espace épuré.

Une galerie d'art ? Des bureaux ? Une boutique ? Difficile de savoir ce que cache cette austère devanture aux contours sombres, derrière laquelle se devinent des piliers blancs. Difficile, sauf pour les aficionados, qui ont reconnu le logo noir : un carré surmonté d'un triangle, symbole de Dover Street Market. Déjà décliné à Londres, New York, Singapour ou Los Angeles, ce concept store pointu propose une sélection de marques de luxe et de jeunes créateurs mise en scène dans des espaces dont la logique défie celle du commerce traditionnel.

A l'origine de l'idée, mais aussi de l'architecture intérieure de ces boutiques connues des amateurs de mode, la Japonaise Rei Kawakubo, créatrice de la griffe Comme des garçons et personnage aussi mutique que vénéré. Au sujet de l'antenne parisienne, qui a ouvert le 2 octobre, on n'obtiendra d'elle que cette phrase, envoyée par e-mail : « J'ai eu envie de créer une forêt de piliers pour encourager le client à faire un voyage, une découverte, à l'opposé de ces espaces dédiés à la beauté où tout est étalé de façon linéaire. » Car ce premier Dover Street Market français est aussi le seul au monde à ne vendre que des parfums et des produits cosmétiques.

Stock bien dissimulé

« Nous cherchions un bâtiment pour ouvrir un Dover Street Market à Paris et, en parallèle, un lieu pour accueillir une boutique consacrée aux parfums Comme des garçons, explique, plus disert, Adrian Joffe, le collaborateur et mari de Rei Kawakubo. Quand nous avons trouvé cet espace, rue Elzevir, dans le 3e arrondissement, nous avons décidé de mêler ces deux idées. Ainsi est né Dover Street Parfums Market. » Avec une intention : prendre le contre-pied des supermarchés de la beauté à la profusion de couleurs, d'images, de produits et d'odeurs. Ici, pas de photos en gros plan de paupières maquillées, de rayonnages horizontaux couverts de flacons ni de chansons à la mode, mais un espace blanc de 200 mètres carrés avec sol brut, escalier en métal pour accéder au sous-sol et une bande-son composée par l'artiste sonore Calx Vive, collaborateur régulier de Dover Street Market, pour « favoriser l'immersion ».

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer