Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Doux va pouvoir vendre une usine à un groupe allemand

Reuters26/06/2012 à 21:58

RENNES (Reuters) - Le tribunal de commerce de Quimper (Finistère) a autorisé mardi la vente de l'usine Stanven, du groupe agroalimentaire Doux, à la société Saria, filiale du groupe allemand Rethmann, a annoncé un porte-parole de la direction du volailler français.

Bouffée d'oxygène pour le fonctionnement à court terme du volailler, placé en redressement judiciaire depuis le 1er juin, le montant de la vente s'élève à 22 millions d'euros brut, soit une rentrée nette de 19 millions d'euros pour Doux, utilisables à partir de jeudi 28 juin, a t-on précisé de même source.

"Cette cession permet au groupe Doux de diviser par plus de deux ses besoins bancaires pendant la période d'observation", souligne dans un communiqué la direction du volailler, lancé dans une course contre la montre pour trouver des fonds lui permettant de poursuivre son activité.

Basée à Plouray, dans le Morbihan, la société Stanven fabrique des produits destinés à l'alimentation d'animaux domestiques à partir de protéines de volaille et était considérée par Doux comme une unité non stratégique.

Stanven traite en moyenne 70.000 tonnes de matières premières par an et emploie 22 salariés.

"L'objectif de l'acquéreur est de reprendre l'ensemble du personnel à l'issue d'une période transitoire", a précisé l'ancien leader européen de la volaille.

Vendredi, l'un des administrateurs judiciaires chargé du redressement avait annoncé le lancement d'un appel d'offres pour la vente du groupe Doux, privilégiant une reprise globale.

Qualifiant cette mesure de "conservatoire", la direction de Doux, qui privilégie un plan de continuation à un plan de cession, a formellement démenti toute intention de "vente à la découpe" et d'un démantèlement du groupe.

Dirigé par Charles Doux, qui détient 35% de son capital, le groupe Doux fait face à un endettement financier qui s'élevait en 2010 à près de 434 millions d'euros, auxquels se sont ajoutés depuis un an et demi les créances dues à ses fournisseurs.

Faute de trésorerie suffisante, le fonctionnement de plusieurs sites, tels l'usine Père Dodu de Quimper où l'usine d'abattage de Châteaulin, dans le Finistère, ont connu d'importantes perturbations ces dernières semaines.

Le groupe Doux emploie 3.400 personnes dont environ 2.000 dans l'ouest de la France et travaille avec près de 800 éleveurs sous contrat.

Pierre-Henri Allain, édité par Patrick Vignal et Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.