1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dossier médical personnel : un demi-milliard pour rien
Le Parisien04/01/2014 à 10:44

Dossier médical personnel : un demi-milliard pour rien

Un monstre qui accouche d'une souris. Présenté lors de son lancement en 2004 comme une révolution et mis en place depuis 2011, le DMP, le dossier médical personnel, était censé regrouper en un seul document informatisé toutes les informations de santé d'un malade, accessibles à toutes les professions sanitaires, du médecin traitant à l'hôpital. Aujourd'hui, l'heure est au bilan. Et il ne fait aucun doute que le DMP est un fiasco : à peine 400000 dossiers créés sur les 5 millions prévus (lire ci-contre). En raison notamment de l'attachement des patients à la protection de leur vie individuelle. Les concepteurs ont estimé que ces derniers étaient les seuls à pouvoir décider quelles informations devaient figurer dans leur dossier

Mais le monstre technocratique a aussi un coût. Et il s'avère gigantesque. Selon un document interne du Conseil national de la qualité et de la coordination des soins, chargé d'arbitrer les financements destinés à l'amélioration de la médecine de ville, 500 M? ont été versés depuis 2004. Ces fonds proviennent en grande partie de l'assurance maladie.

C'est la première fois qu'un document officiel mentionne le chiffre exact du financement du DMP. Dans un rapport publié en 2013, la Cour des comptes était parvenue à une somme de 210 M?. Mais les magistrats avaient estimé que « l'absence de suivi financier précis et l'impossibilité de consolider le montant des fonds publics considérables consacrés sont gravement préjudiciables à l'appréciation de son coût réel ». Les enquêteurs de la Cour avaient alors évalué d'eux-mêmes, sans preuves, que le coût du DMP pouvait dépasser les 500 M?. Le document que nous avons pu consulter tend donc à leur donner raison. Mais il est toujours difficile de savoir à quoi exactement a été consacré cet argent. La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a toujours refusé de s'exprimer sur le sujet, préférant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gustav10
    04 janvier13:21

    L'argent n'a pas été perdu pour tout le monde, y compris les élus, syndicats et autres personnes moralement au dessus de tout soupçon ! Pour rappel un ministre du budget, au dessus de tout soupçon, n'avait pas hésité à mentir devant l'assemblée nationales.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer