1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dorian devient un ouragan «majeur» de catégorie 3 et fond sur la Floride
Le Parisien30/08/2019 à 22:04

Dorian devient un ouragan «majeur» de catégorie 3 et fond sur la Floride

L'ouragan Dorian gagne en puissance et se fait de plus en plus dangereux. Il est devenu ce vendredi un ouragan « majeur », a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain. C'est désormais un ouragan de catégorie 3, sur les cinq que compte l'échelle de Saffir-Simpson, qui s'approche dangereusement des côtes de l'Etat de Floride, aux Etats-Unis.Ses vents atteignent près de 185 km/h et il progresse toujours au-dessus de l'Atlantique, à quelque 1000 km à l'est de la ville de West Palm Beach, en Floride, a précisé le NHC dans son dernier bulletin.Il doit atteindre la Floride en début de semaine prochaineAprès avoir déjà fait des dégâts en Martinique mardi soir, Dorian, qui n'était à ce moment-là qu'une tempête tropicale, doit encore se renforcer avant d'atteindre les côtes de l'Etat de Floride lundi ou mardi.« Ce sera peut-être l'un des plus gros ouragans », s'est alarmé jeudi le président américain Donald Trump, alors que Dorian était devenu un ouragan de catégorie 1.Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a appelé les habitants à faire des réserves d'eau et de nourriture « pour tenir sept jours », tandis que 12 000 soldats se trouvent actuellement dans cet Etat du sud-est du pays en attendant l'arrivée de l'ouragan.Le club de golf de Donald Trump menacéLa Floride se trouve chaque année en première ligne lors de la saison des ouragans. Le relief du littoral étant très plat, ses habitants sont principalement menacés par les inondations.C'est par ailleurs dans la station balnéaire menacée de West Palm Beach que se trouve le célèbre club de golf de Mar-a-Lago de Donald Trump, qu'il surnomme sa « Maison Blanche d'hiver ».Cette proximité géographique a fourni à l'ancienne Première ministre du Canada, Kim Campbell, l'occasion d'une pique adressée au milliardaire républicain, climatosceptique. « Je rêve d'une frappe frontale (de l'ouragan) contre Mar-a-Lago », ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer