1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Donald Trump signe un décret de simplification administrative
Reuters24/02/2017 à 18:44

    WASHINGTON, 24 février (Reuters) - Le président américain 
Donald Trump a signé vendredi un décret visant à simplifier les 
règles administratives et à supprimer celles qui font obstacle à 
la croissance américaine. 
    L'"executive order" signé dans le bureau Ovale de la Maison 
blanche en présence de plusieurs chefs d'entreprises ordonne à 
chaque agence fédérale de désigner un groupe de travail chargé 
de passer en revue les réglementations en vigueur et de 
déterminer celles qui nuisent à l'économie américaine. 
    Chaque "task force" devra présenter des recommandations en 
vue de simplifier ou de supprimer ces règles. 
    Lors de son intervention jeudi devant la Conservative 
Political Action Conference (CPAC), le rassemblement annuel des 
conservateurs américains qui se déroule dans le Maryland, Steve 
Bannon, le "stratège en chef" de la Maison blanche, avait 
rappelé que la dérégulation restait une des priorités de la 
nouvelle administration américaine. Bannon avait utilisé 
l'expression de "déconstruction de l'Etat administratif". 
    La nouvelle équipe au pouvoir estime que les réglementations 
adoptées sous la présidence de Barack Obama - il y en a eu selon 
elle plus de 3.000 en huit ans - représentent un coût de 
plusieurs centaines de milliards de dollars pour l'économie du 
pays. 
    Le camp démocrate soutient que le bénéfice de ces 
régulations pour le bien public excède largement leur coût. 
 
 (Steve Holland et David Shepardson; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer