1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Donald Trump proteste contre la censure des conservateurs
Le Point19/08/2018 à 09:11

Sans jamais le citer, Donald Trump a défendu Alex Jones, le fondateur d'Infowars.

Donald Trump monte au créneau sur Twitter pour défendre les personnalités de la droite américaine sur les réseaux sociaux. Dans une série de messages, il dénonce en effet la « ?discrimination? » dont elles seraient victimes. Même si le président américain ne donne aucun nom en particulier, cette salve de tweets matinaux intervient après l'offensive lancée la semaine dernière par des géants d'Internet contre le conspirationniste américain Alex Jones. Il a été privé d'accès aux plateformes Facebook et Spotify notamment. Twitter a également restreint mardi, pour une semaine, le compte de ce commentateur d'extrême droite.

Lire aussi. Alex Jones, le théoricien du complot qui inspire Donald Trump

« ?Les réseaux sociaux discriminent absolument les voix républicaines/conservatrices? », a écrit Donald Trump sur Twitter, promettant que son gouvernement ne laisserait pas ça arriver, sans apporter davantage de précisions. « ?Ils font taire les opinions de beaucoup de personnes de DROITE alors qu'en même temps ils ne font rien pour les autres? », a-t-il dénoncé.

Bloqué sur Facebook et Spotify, limité sur Twitter

« ?La censure est quelque chose de très dangereux & absolument impossible à surveiller? », ajoute-t-il dans un deuxième...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer