Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dominique Strauss-Kahn maintient sa ligne de défense à Lille

Reuters11/02/2015 à 13:39

par Chine Labbé

LILLE (Reuters) - Dominique Strauss-Kahn a fustigé mercredi la théorie "absurde" selon laquelle sa pratique sexuelle, plus "rude" que la moyenne, prouve qu'il savait qu'il avait affaire à des prostituées lors des parties fines qui lui valent d'être jugé pour proxénétisme aggravé devant le tribunal correctionnel de Lille.

L'ancien directeur général du Fonds monétaire international, 65 ans, est soupçonné d'avoir été l'instigateur et le "principal bénéficiaire" de rencontres avec des professionnelles organisées entre 2008 et 2011 par ses amis du nord de la France à Lille, Paris, Bruxelles et Washington.

Il assure n'avoir jamais su que les femmes étaient des prostituées, ni avoir été à l'origine des rencontres.

"Je dois avoir une sexualité (...) qui, par rapport à la moyenne des hommes, est plus rude", a-t-il dit, précisant le "découvrir" avec cette affaire. "Ça n'implique en rien pour moi qu'il y ait un quelconque lien avec la prostitution."

"DSK", 65 ans, a déploré les termes employés dans le dossier par des escorts pour décrire les soirées passées avec lui - "tout le vocabulaire animalier y passe", dira-t-il.

"Les comportements que j'ai, il est loisible à chacun de ne pas les apprécier", a-t-il dit. Mais la logique selon laquelle certains comportements impliquent nécessairement la présence de professionnelles est "absolument absurde", a-t-il jugé.

Il s'est agacé de certaines questions des parties civiles.

Quel intérêt pour le tribunal d'y revenir de manière sempiternelle, "sauf à vouloir me faire comparaître devant les juges pour pratiques sexuelles dévoyées?", s'est-il interrogé.

A un avocat lui demandant s'il savait que des femmes se font parfois payer pour se rendre à des soirées libertines, il a répondu : "Oui, je sais que ça existe, c'est comme les poissons volants, ça existe, mais ça n'est pas le plus fréquent."

"PAS BEAUCOUP DE RESPECT"

"Jade", ex-prostituée qui a participé à certaines soirées, a témoigné mercredi d'une expérience "désagréable", dans un hôtel belge, avec celui qu'elle appelle "Monsieur machin".

"Pour m'avoir infligé ce qu'il m'a infligé, c'est qu'il ne devait pas avoir beaucoup de respect pour moi", a-t-elle dit.

Y-a-t-il des pratiques réservées aux prostituées ? lui a demandé l'un des avocats de Dominique Strauss-Kahn, prononçant le mot de "sodomie" que la jeune femme cherchait à éviter.

"Je pense que quand on se trouve avec son compagnon, son mari ou une libertine, on lui pose la question", a-t-elle répondu en larmes.

L'ancien ministre de l'Economie a dit ne pas avoir "ressenti" cette expérience de la même manière que la jeune femme, et regretté que ça l'ait marquée à ce point.

"Je ne mets pas en cause la perception qu'elle a eue, mais je n'avais aucun moyen de m'en rendre compte", a-t-il dit, qualifiant la prostitution "d'atteinte à la dignité humaine des femmes".

Mardi, au premier jour de son interrogatoire, Dominique Strauss-Kahn a dit avoir "horreur" des relations sexuelles tarifées, ajoutant qu'il n'aurait jamais pris le risque de se joindre aux soirées qui lui sont reprochées s'il avait su que les femmes étaient des prostituées.

Quatorze personnes sont poursuivies dans ce dossier, treize pour proxénétisme aggravé notamment et une quatorzième pour complicité de délits financier.

Dominique Strauss-Kahn encourt jusqu'à 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende. Le jugement devrait être mis en délibéré à l'issue du procès, prévu jusqu'au 20 février prochain.

(Edité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.