Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dix ans de réclusion pour avoir tué et congelé son conjoint

Reuters26/04/2012 à 19:33

Dix ans de réclusion pour avoir tué et congelé son conjoint

LYON (Reuters) - Une femme de 53 ans jugée pour avoir caché le corps de son compagnon dans son congélateur pendant un an et demi après l'avoir tué en 2008 a été condamnée jeudi à 10 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Rhône.

L'avocat général, qui avait demandé une peine de 12 ans de prison à l'encontre de Guylaine Collober, a dressé dans son réquisitoire le portrait d'une femme "dominatrice", "possessive" et "violente" face à un homme soumis et humilié.

"On parle toujours des femmes battues, mais ici, on est en présence d'un homme battu", a dit Christian Roussel. "C'est un cas de violence habituelle et de privation de soins."

Guylaine Collober avait été poursuivie dans un premier temps pour "homicide volontaire" avant de voir les faits requalifiés en "violences sur concubin ayant entraîné la mort sans intention de la donner". La peine maximale pour ces faits est de 20 ans de prison.

Le 9 novembre 2008, une des fréquentes disputes du couple dégénère et Jean-François Poinard, un restaurateur à la retraite de 70 ans, est violemment frappé à la poitrine par sa compagne. Il décède quelques instants plus tard d'un arrêt cardiaque.

Plutôt que d'appeler les secours, Guylaine Collober passe commande d'un grand congélateur, dans lequel elle entrepose le corps habillé d'un pyjama propre et de chaussettes.

"J'avais besoin de le garder, je refusais la mort de mon compagnon", a-t-elle expliqué à la cour d'assises.

"Elle a gardé le cadavre comme s'il y avait une séparation impossible", a confirmé l'expert psychiatre.

Le huis clos macabre s'est poursuivi pendant plus d'un an et demi. Guylaine Collober continuait ainsi de percevoir la retraite de son compagnon décédé et d'utiliser son compte en banque pour payer le loyer et les charges du logement.

C'est également avec ce compte qu'elle a réglé la facture du congélateur jusqu'au jour où la police, alertée par sa propre fille, est venue sonner à sa porte.

"Là, c'est comme s'il allait mourir une deuxième fois, parce que son corps allait se décomposer", a-t-elle dit en larmes.

Cette thèse a été mise à mal par le témoignage du demi-frère de Guylaine Collober, appelé à la rescousse le soir du drame et prié d'apporter "une scie, des outils et un camion-frigo". Ce qu'il ne fera pas.

Son avocat Yves Sauvayre a reconnu que sa cliente n'avait, certes, "pas pris la décision qu'il fallait", mais qu'elle n'avait pas cherché pour autant à se dérober.

"Si elle voulait l'impunité, elle n'aurait appelé personne, elle a semé les cailloux qui ont mené à son arrestation. Et lorsque la police est arrivée, elle a été soulagée", a-t-il avancé. "La congélation ne rend pas les faits plus graves."

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.