1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dividendes records au deuxième trimestre : 513,8 milliards de dollars versés dans le monde
Le Parisien19/08/2019 à 07:54

Dividendes records au deuxième trimestre : 513,8 milliards de dollars versés dans le monde

Un nouveau record. Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont progressé de 1,1 % au deuxième trimestre 2019 comparé à un an plus tôt, à 513,8 milliards de dollars. C'est la conclusion de l'étude de référence de la société de gestion de fonds Janus Henderson Investors, publiée lundi. Ce rapport est fondé sur une analyse des dividendes payés par les 1 200 sociétés les plus importantes en termes de capitalisation boursière.« Mais le taux de croissance a été le plus faible en plus de deux ans », la décélération de l'économie mondiale ayant « commencé à se faire sentir sur les dividendes », tempère la société de gestion, qui est l'une des principales dans le monde avec 316 milliards d'euros d'actifs gérés. La solidité du dollar a également bridé cette progression. À titre de comparaison, le montant des dividendes avait progressé de 14,3 % au deuxième trimestre de l'an dernier.L'Europe, à l'exception du Royaume-Uni, « est particulièrement touchée », souligne le document, puisque les dividendes y ont reculé de 5,3 %, à 169,5 milliards de dollars, en raison de la faiblesse de l'euro. « Le ralentissement économique mondial est particulièrement notable en Europe, ce qui a une incidence sur les bénéfices et qui, par conséquent, limite la capacité des sociétés européennes à augmenter leurs dividendes », explique Janus Henderson.Des constructeurs automobiles allemands, comme BMW et Daimler, dont les bénéfices sont affectés par la morosité du secteur, ont par exemple réduit leur distribution de dividendes.La France championne des dividendes en EuropeLes actionnaires français tirent en revanche leur épingle du jeu, les entreprises tricolores s'étant montrées à nouveau très généreuses avec eux.La France est « de loin le plus grand payeur de dividendes en Europe » (+ 3,1 % à 51 milliards de dollars). Avec le Canada, l'Indonésie et le Japon, où « la croissance des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3155433
    19 août13:23

    une personne de ma famille travaille en Belgique, et une nouvelle loi francaise, malgré les conventions de non imposition doubles par 2 états sur un actionnaire , énonce que les 17,2 % de prelevements sociaux , remboursable sur les dividendes touchés a l'etranger (car ils n'ont pas notre Sécu) deviennent des impots. Donc 30%de prelevements etat francais , puis 30% belge ! Rac ket ma fieux , spoliation énorme. Normal que les divivdendes progressent pour rester un minimum attractifs !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer