Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deuxième scrutin législatif en moins d'un an en Croatie

Reuters11/09/2016 à 07:55
    ZAGREB, 11 septembre (Reuters) - Les électeurs croates sont 
invités à se rendre aux urnes ce dimanche pour la deuxième fois 
en moins d'un an pour un scrutin qui risque d'aboutir à la 
formation d'une coalition fragile privée de mandat clair. 
    Les bureaux de vote ont ouvert à 7h00 du matin (05h00 GMT) 
et fermeront à 19 heures (17h00 GMT). Les premiers résultats 
devraient être annoncés autour de 22h00 (20h00 GMT), mais les 
sondages sortie des urnes devraient donner dès la clôture du 
scrutin une bonne indication de la tendance. 
    Les dernières enquêtes d'opinion accordent une légère avance 
à la coalition sociale-démocrate qui regroupe quatre formations 
devant les conservateurs de l'Union démocratique croate (HDZ). 
    Si ces résultats devaient se refléter dans les urnes, les 
deux camps seraient contraints de trouver un accord avec le 
parti de centre-droit Most (Le Pont), déjà au centre des 
négociations qui ont suivi les élections législatives de 
novembre dernier. 
    Ce parti s'est donné pour objectif d'en finir avec la 
domination des grandes formations politiques traditionnelles 
qu'il accuse d'être gangrenées par le clientélisme et la 
corruption. 
    La précédente coalition regroupant Most et le HDZ s'est 
effondrées au bout de cinq mois dans un contexte de tensions 
alimenté par des querelles personnes, des différends sur la 
réforme de la fonction publique et des conflits d'intérêts. 
    Quelle que soit l'issue du scrutin, le gouvernement qui 
sortira des urnes aura l'immense tâche de raviver l'une des 
économies les plus fragiles d'Europe, toujours dépendante des 
grandes entreprises publiques et affaiblie par une bureaucratie 
dissuade les investisseurs. 
    La formation d'un gouvernement de coalition pourrait qui 
plus est une fois de plus repousser les réformes en faveur 
desquelles plaide la Commission européenne. 
    Les formations politiques lice n'ont donné que peu 
d'indications sur la manière dont ils entendent améliorer les 
conditions de vie des quelque 4,3 millions de Croates dont 13% 
sont aux chômage. Toutes ou presque ont promis des baisses 
d'impôts qu'ils pensent pouvoir financer par la hausse de la 
croissance. 
 
 (Igor Ilic, Nicolas Delame pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.