1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Deuxième nuit de violences à la Réunion

Reuters23/02/2012 à 08:13

SAINT-DENIS DE LA REUNION (Reuters) - Le quartier du Chaudron s'est réveillé dans un décor de désolation, jeudi à Saint-Denis de la Réunion, après une deuxième nuit d'affrontements entre groupes de jeunes et forces de l'ordre.

Ces violences, spontanées et inorganisées, éclatent depuis 48 heures dans un climat de protestation contre la vie chère et la hausse continue du prix des carburants.

Au Chaudron, traces d'incendies, pierres, verre cassé jonchant le sol témoignaient de la violence des heurts qui ont éclaté dans la soirée de mercredi et duré une partie de la nuit.

Policiers et gendarmes mobiles ont repoussé pendant de longues heures les tentatives de pillages, protégeant notamment le principal supermarché du quartier.

Dans la commune du Port, les affrontements ont également repris mercredi soir après ceux de la veille. Des groupes ont notamment tenté de pénétrer dans les parcs de stationnement de concessions automobiles, brûlant plusieurs véhicules.

Les violences se sont également étendues à Saint-Benoît, dans l'est de l'île, où l'entrée d'un supermarché a été forcée, sans que les assaillants ne le pillent complètement, selon un responsable de l'enseigne.

Aucun bilan des dégâts n'était encore disponible, jeudi matin, à la préfecture.

Gilbert Annette, maire (PS) de Saint-Denis, a lancé un appel au calme jeudi matin sur les ondes de la radio publique Réunion Première.

"La situation va empirer à la Réunion si aucune solution n'est apportée au problème du chômage des jeunes et du pouvoir d'achat des populations défavorisées", a-t-il toutefois souligné, invitant l'Etat "à prendre des mesures exceptionnelles pour la Réunion".

Bernard Grollier; édité par Jean-Stéphane Brosse

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • chatnour
    23 février09:52

    @bercam01 et M8743521 : tout-à-fait d'accord, sans oublier Mayotte qui n'a rien de commun avec le peuple français, pas même l'Histoire !

    Signaler un abus

  • mduples2
    23 février09:39

    et également à la Seine Saint Denis, la Bretagne, le Nord Pas de Calais, la Creuse, le Limousin, en se focalisant sur Paris et les hauts de seine, débarrassé de Clichy, Gennevilliers, Montrouge, Malakoff. Après on sera bien. N'est ce pas ?

    Signaler un abus

  • M8743521
    23 février09:37

    Il y a cinquante ans que ça dure ces histoires de mains tendues. Arrétons les frais. On a assez de la Gréce pour notre bonheur!Vive l'indépendance financiére,économique et politique de ces pays .

    Signaler un abus

  • bercam01
    23 février09:19

    Je propose qu'on accorde l'idépendance à La Réunion, à La Guadeloupe, à La Martinique et même à La Corse et qu'on les laisse se dém... tous seuls !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.