Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deuxième jour de référendum en Egypte sur la Constitution

Reuters22/12/2012 à 10:54

DEUXIÈME JOUR DE RÉFÉRENDUM EN EGYPTE SUR LA CONSTITUTION

par Edmund Blair

LE CAIRE (Reuters) - Les bureaux de vote ont ouvert samedi matin en Egypte pour le second jour du référendum sur un projet de Constitution.

Le texte, soutenu par les islamistes, sera probablement adopté malgré la forte opposition des libéraux et des laïcs.

Le vote, qui a débuté à 08h00 (06h00 GMT) sera clos à 19h00 (17h00 GMT). Les résultats officiels du scrutin, étalé sur deux jours en raison du boycott de nombreux magistrats, ne devraient pas être annoncés avant lundi par la commission électorale.

Selon les résultats non officiels du premier tour du référendum, 57% des électeurs ont voté "oui" samedi dernier au cours d'un scrutin entaché de fraudes et de nombreuses irrégularités selon l'opposition.

Le scrutin de samedi se tient principalement dans des zones rurales où les Frères musulmans et les salafistes, qui soutiennent le projet de Constitution, sont fortement implantés.

Le président Mohamed Morsi, issu de la confrérie islamiste, présente le texte comme une étape essentielle dans la transition du pays vers la démocratie près de deux ans après la révolution qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak.

Les principales formations de l'opposition jugent pour leur part que le texte est trop influencé par l'islam et ne protège pas suffisamment les droits des femmes et des minorités.

Selon les résultats non officiels du premier tour du référendum, 57% des électeurs ont voté "oui" samedi dernier au cours d'un scrutin entaché de fraudes et de nombreuses irrégularités selon l'opposition.

La commission électorale a démenti toute irrégularité lors du scrutin. Si la Constitution obtient les 50% des suffrages exprimés nécessaires à son adoption, des élections législatives auront lieu dans un délai de deux mois.

NOUVEAUX AFFRONTEMENTS

L'opposition estime que le texte ne reflète pas les aspirations des Égyptiens et s'inquiète du risque que ce texte pourrait faire peser sur les minorités, notamment sur les chrétiens qui représentent 10% de la population.

"Je m'attends à de nouveaux affrontements", prévient Ahmed Said, chef de file du Parti des égyptiens libres, l'une des composantes du Front de salut national (FSN), une coalition des principaux mouvements d'opposition.

Faisant état de "graves violations" qui ont entaché selon lui la première phase du référendum le 15 décembre dernier, il met en garde contre le sentiment de mécontentement grandissant de la population à l'égard du chef de l'Etat.

"Les gens ne vont pas accepter la manière dont (les autorités) gèrent la situation", prévient-il.

Les violences des dernières semaines entre partisans et adversaires de la Constitution ont fait huit morts, notamment lors de batailles rangées devant le palais présidentiel d'Héliopolis au Caire.

De nouveaux heurts ont éclaté vendredi entre les islamistes et leurs opposants à Alexandrie, la deuxième ville du pays, où deux bus ont été incendiés et où la police a fait usage de gaz lacrymogène pour séparer les militants de deux camps qui se lançaient des pierres.

Marine Pennetier pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.