Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux otages américain et sud-africain tués lors d'un raid au Yémen

Reuters06/12/2014 à 15:00

(Actualisé avec déclarations d'Obama, Kerry, § 5-11-12-13) SANAA, 6 décembre (Reuters) - Un journaliste américain et un enseignant sud-africain retenus en otage au Yémen ont trouvé la mort samedi matin lors d'une opération des forces yéménites et américaines visant à les libérer, rapportent les autorités. En visite à Kaboul, le secrétaire à la Défense Chuck Hagel a déclaré que le photojournaliste Luke Somers, 33 ans, avait été tué par ses ravisseurs, membres d'Al Qaïda, tout comme le deuxième otage, identifié sous le nom de Pierre Korkie par les autorités sud-africaines. "Il y avait des raisons évidentes de croire que la vie de M. Somers était en très grand danger", a déclaré Chuck Hagel pour justifier la décision de lancer ce raid. Dans un communiqué, le président américain Barack Obama a condamné le "meurtre barbare" du journaliste par Al Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), précisant qu'il avait donné vendredi son feu vert à l'opération des forces spéciales. "L'impitoyable mépris pour la vie de Luke est une preuve supplémentaire de la profondeur de la dépravation d'AQPA, et une raison de plus expliquant pourquoi le monde ne doit jamais cesser de chercher à mettre en échec son idéologie funeste", ajoute-t-il. Le général yéménite Ali al Ahmadi a déclaré que d'autres otages détenus par le groupe avaient été libérés et conduits dans des hôpitaux de campagne. On est sans nouvelle en revanche d'un Britannique, d'un Turc et d'un Yéménite qui étaient détenus par le même groupe. Luke Somers a pu être extrait des lieux mais il a succombé par la suite à ses blessures, a déclaré un haut responsable de la présidence yéménite. Le ministère de la Défense avait préalablement annoncé la libération du photojournaliste. L'ONG Gift of the Givers a de son côté confirmé le décès de Pierre Korkie. "Nous apprenons avec tristesse que Pierre a été tué au Yémen dans une tentative de libération d'otages par les forces spéciales américaines ce matin aux premières heures", a-t-elle dit dans un communiqué. L'opération a eu lieu dans la région de Wadi Abdan al Daqqar, province de Chaboua, dans le sud du pays. Jeudi, les Etats-Unis avaient annoncé l'échec, le mois dernier, d'une tentative similaire pour libérer Luke Somers, enlevé à Sanaa en septembre 2013. Dans une vidéo diffusée vendredi, Al Qaïda dans la Péninsule arabique avait menacé de tuer l'otage américain si un certain nombre de ses demandes n'était pas accepté et donnait trois jours au gouvernement américain pour satisfaire ses revendications. (voir ID:nL6N0TO1LJ ) Chuck Hagel et le secrétaire d'Etat John Kerry ont confirmé que l'opération avait été en partie décidée sur la base de cette menace directe. "AQPA a diffusé cette semaine une vidéo annonçant que Luke serait assassiné dans les 72 heures. Avec d'autres renseignements, il existait des motifs incontestables de penser que la vie de Luke était en danger immédiat", a dit Kerry. (Peter Salisbury et Mohammed Ghobari, avec Yara Baoumy à Manama, Phil Stewart à Kaboul, Mohammed Mukhashaf à Aden et Jeff Mason à Washington; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.