Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux légionnaires écroués à Marseille pour trafic d'armes

Reuters04/07/2013 à 19:29

PARIS (Reuters) - Deux militaires de la Légion étrangère ont été mis en examen et écroués mercredi à Marseille pour trafic d'armes de guerre, en l'occurrence quatorze pistolets mitrailleurs Scorpio, a annoncé jeudi le procureur adjoint de la République de Marseille.

Les deux légionnaires avaient été interpellés en flagrant délit en train de vendre ces armes munies de munitions et de chargeurs samedi à proximité de la zone commerciale de Plan-de-Campagne, près de Marseille. Un peu plus de 6.000 euros ont été saisis lors de cette interpellation.

Ils ont été mis en examen notamment pour "fabrication ou commerce de matériel de guerre en bande organisée" et encourent 10 ans d'emprisonnement.

Quatre autres personnes, dont les acheteurs de ces armes déjà connus ou condamnés pour trafic de stupéfiants, ont été mises en examen et écrouées pour trois d'entre elles.

Les deux militaires âgés de 30 ans, un légionnaire et un caporal-chef, sont originaires d'Europe orientale et étaient en garnison au 1er Régiment Étranger d'Aubagne (Bouches-du-Rhône) et au 1er Régiment Étranger du Génie de Laudun-l'Ardoise (Gard).

"Nous pensons qu'ils ont un rôle actif dans la fourniture de ces armes", a déclaré lors d'une conférence de presse Christophe Barret, procureur adjoint de la République de Marseille.

Une information judiciaire sur ce trafic d'armes avait été ouverte le 17 avril dernier par le parquet de Marseille.

Le pistolet mitrailleur Scorpio est une arme de conception tchécoslovaque très prisée pour le combat rapproché.

La Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) a saisi 10 exemplaires de ce pistolet mitrailleur de calibre 7.65 depuis 2010. Un Scorpio a également été utilisé dans un règlement de comptes à Marseille en février 2012.

"Ces armes sont très dangereuses et en état de marche. Elles étaient sans doute destinées au milieu du banditisme marseillais au sens large du terme", a dit Christian Sivy, directeur adjoint de la DIPJ de Marseille.

L'enquête, qui se poursuit pour déterminer notamment l'origine de ces armes, est désormais confiée à la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Marseille, spécialisée dans la lutte contre le crime organisé.

François Revilla, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.