1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux hélicoptères futuristes en lice pour l'armée américaine
Le Point31/03/2020 à 09:01

Le Pentagone vient de réduire la compétition à deux concurrents : Bell et Sikorsky vont s'affronter pour décrocher le contrat FARA (Future Attack Reconnaissance Aircraft), qui vise à remplacer les hélicoptères légers de reconnaissance et d'attaque de l'US Army, les actuels OH-58 Kiowa, entrés en service à la fin des années 1960. Pour convaincre les militaires, les deux géants ont sorti les grands moyens, intégrant, par exemple, un double rotor et une hélice de propulsion, ou des éléments de furtivité.

Les projets proposés par Boeing, AVX et Karem ont, en revanche, été écartés, comme l'avaient été plus tôt dans la course les projets européens d'Airbus Helicopters et de Leonardo.

Des prototypes déjà en vol

Avec le Raider-X, Sikorsky (filiale de Lockheed Martin) parie sur un design innovant avec un double rotor contrarotatif : les deux rotors principaux tournent chacun dans un sens, annulant ainsi l'effet de couple et permettant de s'affranchir d'un rotor de queue, remplacé par une hélice de propulsion. L'ensemble permet à la fois une prise d'altitude rapide et une vitesse de croisière plus élevée, donc un rayon d'action élargi.

Lire aussi Irak : l'US Air Force a rayé une île de la carte

Mais ce bond technologique effraie une partie des décideurs au Pentagone, traumatisés par les catastrophes à répétition du programme de chasseur furtif F-35, dont les retards se sont accumulés et

... Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer