Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Deux Français enlevés au Mali

Reuters25/11/2011 à 01:17

PARIS (Reuters) - Deux Français ont été enlevés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord du Mali, a-t-on appris auprès du ministère français des Affaires étrangères.

Les deux hommes, qui travaillent pour une compagnie malienne basée à Bamako, ont été enlevés par des hommes armés à Hombori, où ils séjournaient pour raisons professionnelles, a-t-on précisé de source militaire malienne.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, l'enlèvement s'est produit à 200 kilomètres à l'ouest de Gao, ville proche du Niger.

"Ces deux ressortissants ne se sont pas signalés à notre ambassade, ni au consulat", a dit Bernard Valero, porte-parole du Quai d'Orsay.

"Des poursuites ont été engagées par des forces armées et de sécurité. Le gouvernement du Mali condamne avec fermeté cet acte crapuleux et exprime sa solidarité aux familles et aux autorités françaises (.) Il invite par ailleurs les populations à collaborer avec les forces armées et de sécurité dans leur mission de recherche", écrit quant à lui le ministère malien de la Sécurité et de la Protection civile, dans un communiqué diffusé jeudi soir.

Joint par RFI, le gérant de l'hôtel de Hombori où les deux Français ont été enlevés a expliqué avoir été contraint de dire dans quelle chambre se trouvaient les deux hommes et attaché.

TRACES DE SANG

"J'ai entendu des bruits dans les couloirs de mon hôtel. Donc j'ai allumé ma lampe pour voir ce qu'il se passait: j'ouvre la porte, tout à coup je vois des hommes armés. Et ils m'ont dit qu'ils n'étaient pas venus pour moi mais pour les blancs", a-t-il raconté.

"Ils m'ont dit ne crie pas, ne fais rien. Je leur ai montré la chambre des blancs, et ils m'ont attaché et ont bouclé la porte. A un moment donné, j'ai entendu un cri. C'était un des Français. J'ai vu des traces de sang dans une chambre", a-t-il ajouté. Selon RFI, il s'agit de géologues.

Citant son gardien, le gérant a précisé que les ravisseurs étaient "plus de dix" et armés de kalachnikovs et de couteaux. Les deux Français étaient arrivés mardi dernier "pour visiter un site". Lors de ces visites, "des gendarmes les escortaient", a précisé le gérant de l'hôtel.

Quatre autres otages français ont été enlevés au Niger voisin il y a un peu plus d'an.

En octobre, le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini, avait assuré qu'ils étaient en vie à l'issue d'un entretien avec le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf.

Sept personnes avaient été enlevées le 16 septembre 2010 lors d'une opération revendiquée par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) à Arlit, site d'extraction d'uranium.

Il s'agissait d'un cadre du groupe nucléaire français Areva et son épouse, tous deux Français, et de cinq employés (trois Français, un Togolais et un Malgache) d'un sous-traitant.

En février dernier, la Française, le Togolais et le Malgache ont été libérés. Mais quatre Français sont toujours détenus, sans doute au Mali, selon les autorités du Niger.

Le président nigérien Mahamadou Issoufou avait assuré en juillet dernier à Nicolas Sarkozy que les sites miniers d'Arlit et d'Imouraren, également dans le nord du Niger, étaient désormais sécurisés.

Les expatriés français en poste dans la région avaient été évacués à la suite de l'enlèvement du 16 septembre 2010.

Patrick Vignal, avec Gérard Bon, Jon Irish et Jean-Philippe Lefief

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.