Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux enquêtes en marge du procès en appel de Jérôme Kerviel

Reuters29/05/2012 à 14:56

Deux enquêtes en marge du procès en appel de Jérôme Kerviel

PARIS (Reuters) - Deux enquêtes préliminaires de police ont été ouvertes après des plaintes concurrentes de l'ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel et de la banque, en marge du prochain procès en appel visant une perte historique de trading de 4,9 milliards d'euros, a-t-on appris au parquet de Paris mardi.

La première procédure a été ouverte à la suite des plaintes pour "escroquerie au jugement et faux" déposées par Jérôme Kerviel contre la banque. La seconde, révélée mardi par RTL, a été lancée sur le fondement de la contre-plainte de la SocGen pour dénonciation calomnieuse.

Les deux enquêtes ont été confiées à la brigade financière.

La cour d'appel de Paris doit rejuger du 4 au 28 juin 2012 Jérôme Kerviel, condamné en première instance à cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte de 4,9 milliards d'euros subie par la banque en 2008, a annoncé lundi son avocate.

Jérôme Kerviel, qui a également été condamné à rembourser la perte, est pour l'instant libre et n'a encore rien payé, l'appel étant suspensif. Il a incriminé le système bancaire lors du premier procès et la direction de la banque, estimant qu'elle avait fermé les yeux sur ses agissements.

Après avoir changé d'avocat, Me David Koubbi remplaçant Olivier Metzner, le prévenu maintient sa stratégie et c'est dans ce cadre qu'interviennent ses nouvelles plaintes.

Me Koubbi dit avoir démontré par une expertise privée qu'un enregistrement d'une conversation entre Jérôme Kerviel et ses supérieurs au siège de la banque au moment de l'affaire avait été tronqué, ce que nie la Société générale.

Me Koubbi reproche aussi à la SocGen d'avoir dissimulé qu'elle avait bénéficié d'une déduction fiscale de près de 1,7 milliards d'euros en dédommagement de l'épisode, au titre d'une "perte exceptionnelle". La banque nie aussi cette accusation et assure avoir versé cette information au dossier judiciaire. Le jeune homme a admis lors de son premier procès des prises de position à risque vertigineuses de 2005 à 2008 sur des indices boursiers européens, ayant atteint près de 50 milliards d'euros, et camouflées par d'autres passations d'ordres fictives sur les marchés, censées couvrir le risque.

Dénouées après l'annonce de leur découverte par la banque, en pleine déroute des marchés financiers, ces positions, qui furent un temps grandement bénéficiaires, ont finalement provoqué une perte nette de 4,9 milliards d'euros.

Ce type d'affaires se multiplie en pleine crise financière. Le tribunal de Paris jugera prochainement un ancien trader de Caisse d'Epargne confiance dans l'enquête sur une perte de trading de 751 millions d'euros subie par le groupe en 2008.

A Londres, l'ancien trader d'UBS Kweku Adoboli, poursuivi pour des transactions non autorisées qui se sont soldées en septembre par une perte de 2,3 milliards de dollars pour le groupe bancaire suisse, plaide non coupable dans l'affaire judiciaire en cours.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.