Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux cent mille personnes en danger dans le Sud-Est turc-Amnesty

Reuters21/01/2016 à 15:06
    ISTANBUL, 21 janvier (Reuters) - L'offensive des services de 
sécurité turcs dans le Sud-Est majoritairement kurde, qui se 
traduit par des couvre-feux permanents et des pénuries, met 
200.000 personnes en danger, estime Amnesty International dans 
un rapport publié jeudi.  
    "Les coupures d'eau et d'électricité, ainsi que les dangers 
encourus pour se procurer des vivres et des soins médicaux sous 
les tirs, ont des effets dévastateurs sur la population et la 
situation risque de s'aggraver rapidement, si rien n'est fait 
pour y remédier", dit John Dalhuisen, directeur du programme 
Europe et Asie centrale de l'organisation, dans un communiqué. 
    "Dans certaines zones, des couvre-feux qui imposent aux 
habitants de rester confinés dans leurs maisons sont en place 
depuis plus d'un mois, ce qui revient à assiéger des quartiers 
entiers. Les autorités turques doivent absolument faire en sorte 
que les habitants concernés aient accès à des vivres et à des 
services essentiels." 
    L'offensive "synchonisée" qu'Ankara a lancée en juillet 
contre les djihadistes syriens de l'Etat islamique et le Parti 
des travailleurs du Kurdistan a fait voler en éclat le 
cessez-le-feu observé depuis deux ans par les séparatistes.  
    Les combats, qui ont repris de plus belle, ont fait plus de 
150 morts parmi les civils tandis que les pertes du PKK et des 
forces gouvernementales se chiffrent en centaines, selon les 
autorités turques et Amnesty. 
    Les opérations se sont intensifiées le mois dernier à Cizre, 
à Silopi et à Sur, un quartier de Diyarbakir, chef lieu de la 
région, poursuit le mouvement de défense des droits de l'homme.  
    Mercredi, 33 membres du PKK ont été tués dans trois 
localités différentes et un militaire à trouvé la mort à 
Diyarbakir, a fait savoir l'armée.  
    "Tandis que les autorités turques semblent déterminées à 
réduire toute critique interne au silence, la communauté 
internationale ne s'est guère manifestée. Les considérations 
stratégiques liées au conflit syrien et les démarches visant à 
s'assurer l'aide de la Turquie pour juguler le flux de réfugiés 
vers l'Europe ne doivent pas éclipser les allégations de 
violations flagrantes des droits humains", ajoute John 
Dalhuisen. 
 
 (Ayla Jean Yackley, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.