1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux autres villages dogons attaqués dans le centre du Mali
Reuters12/06/2019 à 16:30

DEUX AUTRES VILLAGES DOGONS ATTAQUÉS DANS LE CENTRE DU MALI

BAMAKO (Reuters) - Deux villages dogons du centre du Mali ont été attaqués, rapportent mercredi les autorités locales, deux jours après le massacre de plusieurs dizaines de membres de cette ethnie dans le même secteur.

"Des hommes armés non identifiés circulant à moto encerclent le village et tirent sur les gens", a déclaré Moulaye Guindo, maire du district de Bankass, joint par téléphone, ajoutant que les violences se poursuivaient à Ogoboro et à Nomopere Bomba.

Plusieurs blessés ont été conduits dans un hôpital local, a-t-il ajouté, sans avancer de bilan.

L'attaque d'un village dogon du district de Sangha situé à une cinquantaine de kilomètres des localités visées mercredi a fait une centaine de morts dans la nuit de dimanche à lundi.

Les violences entre Dogons, qui pratiquent majoritairement l'agriculture, et Peuls, traditionnellement éleveurs, ont fait plusieurs centaines de morts depuis le début de l'année au Mali.

Le massacre de plus de 150 Peuls, fin mars près de Bankass, a entraîné en avril la démission du gouvernement de Soumeylou Boubeye Maïga.

(Tiemoko Diallo; Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer