Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux attentats à la bombe font sept morts à Kaboul

Reuters01/10/2014 à 10:04

(Actualisé avec précisions, commentaire taliban sur accord de sécurité) KABOUL, 1er octobre (Reuters) - Les taliban ont mené mercredi matin deux opérations suicide dans la capitale afghane, faisant au moins sept morts et plus de 15 blessés, au lendemain de la signature d'un accord de sécurité entre Kaboul et l'Occident. L'organisation islamiste, opposée à la présence de forces étrangères et au gouvernement soutenu par les Etats-Unis, a revendiqué la responsabilité de ces deux attentats dans de nombreux messages, dont certains en anglais, via le réseau social Twitter. Les taliban affirment que ces deux attentats, menés dans l'est et dans l'ouest de Kaboul, font partie de l'opération Khaibar, nom de l'offensive estivale qu'ils mènent chaque année. "Un autocar de l'armée afghane et un autre véhicule transportant des membres de l'armée afghane ont été pris pour cible de deux attentats suicides", a déclaré le vice-ministre de l'Intérieur, le général Ayoub Salanghi, dans un communiqué. L'attaque perpétrée dans l'ouest de la capitale, près de l'université de Kaboul, a été la plus grave des deux. Elle a provoqué la destruction de l'autocar de l'armée et fait voler en éclats des vitrines de magasins. Au moins sept personnes ont été tuées, a précisé le ministère de la Défense. Ces morts interviennent au lendemain de la signature d'un accord bilatéral de sécurité entre l'Afghanistan et les Etats-Unis permettant à l'armée américaine de rester dans ce pays au-delà de 2014. L'accord auquel Hamid Karzaï, le prédécesseur du nouveau président Ashraf Ghani, s'était longtemps opposé, autorise 12.000 soldats étrangers à rester sur le sol afghan pour aider et former les forces de sécurité afghanes, à l'expiration officielle du mandat de la mission de la force internationale fin 2014. Sur des 12.000 hommes, un petit contingent de 1.800 militaires américains travaillera sur des missions de contre-terrorisme. Dans leurs messages sur Twitter, les taliban critiquent le nouveau président Ashraf Ghani et son gouvernement qualifiés de "laquais". "Les signataires de ce pacte et ceux qui le soutiennent seront tous à jamais inscrits comme esclaves de l'étranger dans les livres d'histoire et la mémoire des Afghans", déclare le porte-parole taliban Zabihullah Mujahid dans un communiqué. (Jessica Donati et Hamid Shalizi; Pierre Sérisier et Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.