1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux adolescents israéliens arrêtés pour vandalisme religieux
Reuters20/01/2016 à 16:48

    20 janvier (Reuters) - Deux adolescents juifs, soupçonnés 
d'avoir écrit des injures sur la porte et les murs de l'Abbaye 
de la Dormition dans la vieille ville de Jérusalem ce week-end, 
ont été arrêtés, a annoncé la police israélienne mercredi. 
    Les deux garçons, âgés de 15 et 16 ans, se seraient servis 
de stylos-feutres  pour écrire des injures comme "chrétiens, 
allez en enfer" sur ce monastère bénédictin qui prône la 
tolérance interconfessionnelle. 
    L'édifice a été érigé près des lieux de la Cène, le dernier 
repas du Christ. 
    Les autorités israéliennes ont décidé de réprimer plus 
fermement les infractions commises notamment par les 
ultranationalistes juifs contre les sites chrétiens ainsi que 
contre les Palestiniens et les militants des droits civiques 
israéliens. 
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son ministre de la 
police avaient qualifié cet acte de vandalisme d'attaque contre 
la coexistence religieuse et avaient demandé une enquête rapide 
pour appréhender les responsables. 
     
 
 (Dan Williams; Pierre Sérisier pour le service français) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • raich2
    20 janvier17:00

    Ils méritent d'éxécuter 6 mois de nettoyage du site qu'ils ont tagué.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer