Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des scientifiques britanniques pour la Fiv "à trois parents"

Reuters03/06/2014 à 21:23

DES SCIENTIFIQUES BRITANNIQUES POUR LA FIV "À TROIS PARENTS"

par Kate Kelland

LONDRES (Reuters) - Un groupe d'experts scientifiques britanniques a apporté mardi son soutien aux traitements dits de la fécondation in vitro (Fiv) "à trois parents" qui, s'ils sont autorisés, permettront pour la première fois l'implantation d'embryons génétiquement modifiés dans l'utérus.

La technique de la Fiv à trois est destinée aux parents susceptibles de transmettre une maladie incurable parce qu'ils sont porteurs d'un défaut génétique particulier.

Ces traitements, qui n'ont jamais été expérimentés dans le monde, pourraient être disponibles d'ici deux ans, ont expliqué ces scientifiques à la presse à Londres au lendemain de la publication de leur rapport sur la question.

Le gouvernement britannique a annoncé l'an dernier le dépôt d'un projet de loi autorisant ces traitements dans le cas où leur innocuité serait validée par des essais cliniques.

Aux Etats-Unis, l'autorité sanitaire, la Food and Drug Administration (FDA), a également réuni un comité d'experts qui devra se prononcer sur le lancement des essais cliniques.

Dans son rapport, le comité d'experts britanniques dit que ce qu'il a pu constater pour l'instant "ne suggère pas que ces techniques soient dangereuses". Au contraire, estime-t-il, ces techniques sont susceptibles d'être "utiles pour un groupe particulier de patients".

ÉCHANGE D'ADN

Ces techniques, dites de transfert mitochondrial, permettent d'intervenir dans le processus de fécondation pour ôter l'ADN mitochondrial défectueux, qui peut causer des maladies graves, comme la dystrophie musculaire ou la cécité.

Environ un bébé sur 6.000 vient au monde avec de graves problèmes mitochondriaux.

Plusieurs méthodes de transfert sont en cours d'étude. L'une d'elles, connue sous le nom de transfert nucléaire et développée par l'Université de Newcastle, procède à un échange d'ADN entre deux oeufs humains déjà fécondés.

Une autre procède au transfert entre l'ovule maternelle et celle de la donneuse avant la fécondation.

La Fiv est dite à trois parents, parce que les gènes du futur bébé proviendront de sa mère, de son père et de la donneuse.

"En l'absence de traitement efficace, les thérapies de remplacement mitochondrial (...) offrent un grand espoir aux familles atteintes de troubles mitochondriaux", estime Peter Braude, professeur de gynécologie-obstétrique au King's College de Londres et membre du comité d'experts.

Remplacer des mitochondries défectueuses par des organites sains ne relèverait pas des techniques de génie génétique au sens habituel du terme.

Cela ne rendra pas l'enfant à naître plus intelligent, plus sportif ou plus beau, ni différent de ce qu'il serait sans cela, compte tenu de son patrimoine génétique et de l'environnement dans lequel il grandira.

(Danielle Rouquié pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.