Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des primaires socialistes confirmées à Marseille pour 2014

Reuters26/03/2013 à 14:47

LE PS ORGANISERA DES PRIMAIRES À MARSEILLE POUR LES MUNICIPALES DE 2014

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste organisera des primaires ouvertes dans au moins trois villes, dont Marseille, et au maximum dans moins d'une dizaine pour les élections municipales de 2014, a-t-on appris mardi auprès de la direction du Parti socialiste.

Le projet de primaires à Paris est définitivement enterré depuis qu'Anne Hidalgo, adjointe PS au maire Bertrand Delanoë, est seule candidate après le renoncement de Jean-Marie Le Guen.

Une première liste devrait être entérinée lors du Conseil national du 13 avril en vue de scrutins prévus à l'automne.

Outre Marseille, les deux autres villes "sûres" sont Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et Le Havre (Seine-Maritime).

Des primaires sont également envisagées à Bordeaux (Gironde) Montauban (Lot-et-Garonne), Montpellier (Hérault) et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) en fonction de la décision du maire sortant.

A Marseille, Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Handicapés et à la Lutte contre l'exclusion, s'était prononcée la semaine dernière contre des primaires, qu'elle qualifiait de "machine à perdre".

"Mais à ce jour, la détermination des quatre autres prétendants semble assez entière", explique Alain Fontanel, secrétaire national aux fédérations et conseiller politique de Harlem Désir, le numéro 1 du PS.

Cette primaire pourrait in fine être abandonnée uniquement si l'un des prétendants marseillais parvenait à obtenir le ralliement de ses adversaires.

UNE CONDITION DE LA VICTOIRE À MARSEILLE

La candidature de Marie-Arlette Carlotti s'ajoute à celles de la sénatrice des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali, du président de la communauté urbaine de Marseille, Eugène Caselli et du député Patrick Mennucci.

La ministre espérait que "l'intérêt général" l'emporterait comme à Paris où "Jean-Marie Le Guen s'est rangé derrière Anne Hidalgo". "Ils ont décidé de ne pas se déchirer et ils sont maintenant ensemble pour gagner", disait-elle le 20 mars au quotidien Metro.

Mais pour la direction, une "primaire réussie" sera l'une des conditions de la victoire à Marseille face au maire UMP sortant, Jean-Claude Gaudin, du moins s'il se représente.

Selon un sondage Ifop-Fiducial publié dimanche, les quatre principaux candidats à la primaire PS à Marseille seraient en mesure chacun d'emporter la mairie face à Jean-Claude Gaudin.

La direction insiste sur le fait que le parti organisera dans les villes concernées "des primaires ouvertes aux citoyens" avec des bureaux de vote, afin de créer une dynamique.

Dans la mesure du possible, ces scrutins auront lieu en octobre, en même temps que les votes d'investiture des militants pour les autres villes.

"L'idée, c'est de faire un 'moment primaires' pour avoir un effet levier", à l'image de la compétition interne pour la présidentielle de 2012, explique Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections.

Des sondages de notoriété seront effectués et il y aura comme pour celles de la présidentielle une haute autorité des primaires.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.