Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des mocassins pour oublier le tremblement de terre
Le Point22/12/2017 à 00:02

Une fabrique de chaussures pour repartir du bon pied : c'est le pari de Diego Della Valle pour empêcher Arquata del Tronto ? un village médiéval de 1 200 habitants, situé dans la région des Marches, dans le centre de l'Italie, où le séisme du 24 août 2016 a causé 51 des 300 victimes du bilan total ? de disparaître.

Deux mille mètres carrés, deux lignes de production, 10 millions d'euros d'investissements, une trentaine de jeunes hommes et femmes de la région engagés et destinés à devenir une centaine à plein rendement : les premières paires des fameux mocassins à picots sont réalisées sous nos yeux par les artisans formés au cours des derniers mois dans d'autres fabriques du groupe Tod's. Un nouveau modèle, rouge, a été baptisé « Arquata del TronTo » et portera le nom du village martyr sur les CINQ continents où les Tod's sont vendues. Le président du Conseil italien, Paolo Gentiloni, avait tenu à venir en personne POUR couper, mercredi 20 décembre, le ruban d'inauguration de cette fabrique hautement symbolique.

« C'est l'espoir qui revient, explique le maire Aleandro Petrucci. Notre région de montagne se dépeuplait déjà depuis longtemps. Le tremblement de terre a été un drame terrible. Chacun des habitants a perdu des parents ou des amis. Puis il y a eu l'hiver dans les ruines et dans le froid, le temps qui passe alors qu'on ne voit rien changer, les questions administratives, la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer