Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des militaires déployés en protection en Belgique

Reuters17/01/2015 à 17:12

par Robert-Jan Bartunek et Barbara Lewis BRUXELLES, 17 janvier (Reuters) - Des soldats ont été déployés dans les rues de Belgique pour assurer la protection de cibles potentielles d'attaques terroristes, dont des sites communautaires juifs et des missions diplomatiques. Le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput, a précisé samedi que jusqu'à 300 militaires viendront renforcer le dispositif de vigilance et de sécurité. Ils seront notamment affectés à la protection des ambassades des Etats-Unis et d'Israël à Bruxelles de même que le siège de l'Otan et des institutions de l'Union européenne. Ce dispositif d'alerte renforcée restera en place au moins jusqu'à jeudi prochain. "Il est très important de dire que cela n'a pas été une décision simple. Mais il était nécessaire, au moment où la police est surmobilisé, que l'armée assume un rôle d'assistance", a-t-il expliqué à la presse. Le niveau de la menace en Belgique a été porté au niveau 3 sur une échelle de 4 à la suite de l'intervention des forces de sécurité, jeudi à Verviers, dans l'est du pays, contre un groupe islamiste soupçonné de projeter des attaques. Deux hommes armés, soupçonnés d'avoir séjourné en Syrie, ont été tués lors de ce raid antiterroriste tandis que treize personnes ont été arrêtées, l'un à Verviers, les douze autres à Bruxelles, et placées en garde à vue. Deux autres suspects sont détenus en France à la demande de la Belgique. Au total, douze perquisitions ont été menées à travers la Belgique. LA MENACE ÉTAIT IMMINENTE Des armes de poing, des fusils d'assaut AK-47, des explosifs et des uniformes de la police ont été retrouvés dans l'appartement qu'occupaient les deux islamistes tués, tous deux de nationalité belge, a dit le substitut du procureur Eric Van Der Sypt. Le groupe était sur le point de passer à l'acte, ont précisé les autorités belges. Leur objectif était visiblement de s'en prendre à des policiers. D'après Gilles de Kerchove, coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme cité samedi par le quotidien Le Soir, "les attentats devaient avoir lieu vendredi contre les policiers, ils sont intervenus le jour avant (...) La menace n'était pas abstraite, elle était très concrète. Il fallait agir." Rapporté à sa population, la Belgique compte la proportion la plus élevée en Europe de ressortissants ayant quitté le pays pour aller combattre en Syrie. Les autorités belges estiment qu'une centaine de ces djihadistes sont revenus dans le pays, qu'une quarantaine d'entre eux ont été tués sur le terrain et que 170 environ seraient toujours en Syrie ou en Irak. (voir ID:nL6N0UV1UZ ) Pour l'instant, aucun lien n'a été établi avec les attaques menées la semaine dernière à Paris et Montrouge mais des enquêtes sont en cours pour déterminer si Amedy Coulibaly, l'auteur de la fusillade de Montrouge et de la prise d'otages dans une supérette juive de la porte de Vincennes, et les frères Saïd et Chérif Kouachi, auteurs de la tuerie au siège de Charlie Hebdo, se sont procuré leurs armes en Belgique. (voir ID:nL6N0UU2XY ) Interrogé vendredi par la RTBF, l'ancien patron de l'antiterrorisme belge André Jacob a estimé que la cellule de Verviers était déjà sous surveillance mais que l'attaque contre Charlie Hebdo avait pu accélérer l'intervention des forces de sécurité. "Certaines informations qui étaient peut-être à la limite d'être 'mûres' ont été effectivement exploitées plus vite que prévu. Et si elles ont été exploitées, c'est que la menace était réelle", a-t-il ajouté. (Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.