1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des manifestants blessés samedi portent plainte

Reuters06/12/2018 à 18:28

DES MANIFESTANTS BLESSÉS SAMEDI PORTENT PLAINTE

PARIS (Reuters) - Au moins quatre manifestants blessés par des tirs de grenades lacrymogènes et de désencerclement lors des manifestations de "Gilets jaunes" à Paris ont porté plainte auprès du parquet ou s'apprêtent à le faire, ont annoncé jeudi leurs avocats.

Ces derniers ont dénoncé lors d'une conférence de presse un "usage manifestement disproportionné de la violence" de la part des forces de l'ordre et, notamment, l'usage de grenades contenant des explosifs.

Leurs clients, blessés ou mutilés par ces engins, étaient venus manifester avec les "Gilets jaunes" à Paris, pour l'un le 24 novembre, pour les autres le 1er décembre, qui a connu un pic de violence inédit depuis le soulèvement étudiant de mai 1968.

A deux jours de probables nouvelles manifestations à haut risque, leurs avocats demandent que les engins incriminés, dont la grenade lacrymogène et assourdissante GLI F4, soient retirés de l'arsenal des forces de l'ordre. 

La GLI F4, qui contient une charge explosive de 25 grammes de TNT, est utilisée par ces forces depuis 2011. La France est le seul pays européen à l'utiliser pour le maintien de l'ordre.

"Les familles que nous représentons et les blessés voient bien que c'est une situation très compliquée et inédite. Ils sont conscients de la difficulté, des pressions sur les forces de police, de l'immense nervosité, de la peur même", a déclaré Me Bourdon à des journalistes.

"Mais il serait temps de rompre avec la surenchère sécuritaire", a-t-il ajouté.

Les quatre blessés qui portent plainte ont de 21 à 40 ans. Certains étaient venus en famille manifester à Paris avec les "Gilets jaunes", font valoir leurs avocats.

C'est le cas de Gabriel, 21 ans, venu de la Sarthe et dont c'était la première manifestation, a expliqué William Bourdon, selon qui son client et ses proches, dont sa mère et une soeur, "se sont retrouvés dans une souricière".

"Ce sont tous des citoyens simples, de province, de milieu relativement modeste, qui étaient dans une démarche pacifique, citoyenne, républicaine, et le ciel leur est tombé sur la tête par l'usage disproportionné de la force", a-t-il ajouté.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    06 décembre20:01

    G.pilet nest peut-être un demeuré qui croit que rester chez lui ,ils vont l'oublier .Il n'a pas compris que si il ne bouge pas demain ,il sera à la rue lui aussi mais pas pour les mêmes raison ....Il pourra toujours montrer sa carte du parti .Mais il aussi leur montrer sa feuille d'impôts ........

    Signaler un abus

  • 72805271
    06 décembre19:28

    Ils étaient là par hasard et ils ont eu peur du bruit, les pauvres. Si on ne peut plus casser sans risque, alors là, ça ne va plus du tout.

    Signaler un abus

  • renard
    06 décembre19:12

    Saint Barthelemy pour les marcheurs !

    Signaler un abus

  • dsta
    06 décembre19:08

    On vient participer au Carnaval et on s'étonne que çà fasse du bruit...! Cela en devient risible pour ne pas dire puéril! On veut bien monter au front ...mais enlever moi tous ces projectiles surtout...! C'est ce qui s'appelle "assumer"...!

    Signaler un abus

  • g.pilet
    06 décembre19:05

    pas assez ! restez chez vous et vous n'aurez aucun risque...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer