1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des lunettes pour éviter le mal des transports
Le Point18/05/2019 à 00:10

Elles ne sont pas belles, mais elles sont, paraît-il, très efficaces sur le mal des transports. C'est un spécialiste du syndrome ? le trop fameux malaise Citroën ? qui les a mises au point, mais il aurait dû le faire beaucoup plus tôt tant ces suspensions ont brassé par le passé l'estomac de générations entières.La fameuse suspension hydropneumatique possédait une capacité d'absorption devenue légendaire en compression, mais son amortissement en détente a soulevé autant d'estomacs fragiles que l'arrière des DS et autres CX. À chaque ralentissement ou freinage, c'était ce mouvement d'ascenseur particulièrement sensible à l'arrière qui finissait par rendre malades les plus sensibles.Avec plus de 60 ans de retard sur l'apparition de ce maudit phénomène et alors que l'amortissement de ses véhicules, désormais classique, est à la fois confortable et efficace sur la tenue de caisse, Citroën a trouvé une solution. Elle tient dans une paire de lunettes très spéciales dont le port aide à rétablir une ligne d'horizon, celle qui sert de référence au corps humain.Conçue avec la start-up Boarding Ring et le studio de design 5.5, la monture transparente contient en partie un liquide bleuté qui aide à situer la ligne d'horizon et, ainsi, à résoudre le conflit sensoriel qui fait perdre toute référence.Horizon artificielLes deux modèles SEETROËN ? c'est leur nom ? peuvent être portés par les adultes et les enfants à partir de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer