Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des jeunes francophones à l'assaut de «l'Hermione»

Le Parisien21/02/2018 à 15:17

Des jeunes francophones à l'assaut de «l'Hermione»

«Au Mali, nous n'avons que deux fleuves ! Dix-sept jours en mer jusqu'à Tanger, c'est une chance, un gros challenge !» Soulo Boureima affiche l'enthousiasme des vieux loups de mer face au grand large. Ce Bamakois de 27 ans n'a pourtant jamais navigué. «L'Hermione», réplique de la frégate du marquis de La Fayette, entame aujourd'hui son deuxième grand voyage après son périple inaugural aux Etats-Unis, en 2015. Le trois-mâts, dont le port d'attache se trouve à Rochefort (Charente-Maritime), met cette fois le cap sur la Méditerranée : 12 escales au programme d'ici fin juin, des côtes marocaines à Sète, en passant par Nice ou encore Bastia.

Parmi les 350 gabiers -- les marins volontaires -- formés à la manœuvre des 2 200 m2 de voilure, près de 100 jeunes venus de pays francophones ont été recrutés. Une première pour la frégate et l'OIF, l'Organisation internationale de la francophonie à l'origine de ce partenariat. Ces jeunes venus de 34 pays vont se relayer à bord de «l'Hermione» durant toute la traversée.

Soulo Boureima trépigne déjà à l'idée de monter dans les mâts. «Sensations fortes garanties, lâche ce jeune journaliste. Monter là-haut, c'est ce qu'il y a de mieux !» Le Malien évoque le côté «régulier» de ce périple : «Je pense aux migrants qui se noient en Méditerranée. Moi, je vais le faire dans le sens inverse. J'ai de la chance».

LIRE AUSSI > VIDEOS. Mission accomplie pour «l'Hermione»

Québécoise de 27 ans, Lydia Turcotte-Gervais, elle, n'a jamais fait de voilier ni mis les pieds en Europe et en Afrique. «C'est l'Hermione qui m'y amène pour la première fois !» La jeune femme est marquée par la rigueur physique demandée aux gabiers. De la force, il en faut pour grimper au gréement, à 47 m au-dessus de l'eau, et manœuvrer les 35 km de cordes. «On doute tellement de nos capacités au début, il faut apprendre à faire confiance à son corps et repousser ses limites.»

La haute ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.