Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des institutions financières s'engagent sur le climat

Reuters22/05/2015 à 19:25

DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES S'ENGAGENT SUR LE CLIMAT

PARIS (Reuters) - Un millier de professionnels de la finance internationale réunis vendredi à Paris pour préparer la conférence climat de décembre sous l'égide de l'Onu ont promis de se mobiliser en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Une plateforme lancée à l'occasion de cette Journée mondiale de la finance pour le climat, organisée à l'initiative de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), de la Banque européenne d'investissement (BEI) et de l'association Europlace, rendra ainsi compte de leurs actions en ce sens.

Selon un communiqué publié à l'issue de cette conférence, elle recense déjà plus de 400 investisseurs issus de 30 pays.

En ouverture, le ministre français des Finances, Michel Sapin, a invité l'ensemble du système financier à prendre en compte les risques climatiques dans leurs activités.

Les principaux acteurs de la place financière de Paris, dont l'Association française de l'assurance, ont rendu publique à cette occasion une déclaration commune dans laquelle ils jugent nécessaires des mesures pour réduire "sensiblement les émissions mondiales de gaz à effet de serre" (GES).

Ils apportent leur soutien à l'objectif d'une limitation du réchauffement climatique à 2°C d'ici la fin du siècle.

Ils estiment que les acteurs financiers ont un rôle à jouer en tant qu'intermédiaires et gestionnaires de risques mais invitent aussi les régulateurs à créer un "cadre incitatif", en particulier en fixant un prix du carbone.

"Notre action doit être collective et coordonnée au niveau international", écrivent-ils. "Nous sommes prêts à collaborer avec les instances internationales, les pouvoirs publics, les organisations non gouvernementales, les entreprises et les particuliers afin de développer les solutions appropriées."

Ils se prononcent ainsi pour la mise en place d'un dialogue "constructif et durable" entre le monde de la finance, les entreprises et les gouvernements.

Ils s'engagent à inciter leurs adhérents et partenaires à favoriser les investissements, financements et assurances de biens orientés vers des solutions et technologies bas-carbone.

Le groupe d'assurances Axa a pour sa part annoncé sa décision de céder ses participations dans les entreprises impliquées dans les activités les plus liées au charbon.

"Cela représente un désinvestissement de 500 millions d'euros", a précisé le groupe dans un communiqué.

Axa s'engage parallèlement à tripler ses investissements "verts", avec comme objectif de dépasser les trois milliards d'euros d'ici 2020 dans ses actifs.

La CDC, bras financier de l'Etat français, s'est pour sa part engagée à peser sur les entreprises dont elle est actionnaire pour les inciter à réduire leurs émissions de GES et à financer à hauteur de 15 milliards d'euros la transition énergétique en France d'ici 2017.

Quant à la BEI, elle s'est engagée à apporter plus de 50 milliards d'euros pour l'investissement climatique au cours des trois prochaines années.

(Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.