1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des identitaires français à l'origine de la bagarre de Nice
Reuters13/06/2016 à 13:51

    NICE, 13 juin (Reuters) - Vingt-cinq à 30 Français d'extrême 
droite sont à l'origine de la bagarre entre supporters qui a 
fait neuf blessés samedi soir à Nice, à la veille d'un match de 
l'Euro 2016 entre la Pologne et l'Irlande du Nord, a déclaré 
lundi le procureur de la ville.  
    Parmi ces Français, certains ont appartenu dans le passé à 
un groupe de supporters du club local, la Brigade Sud Nice, 
dissoute en 2010 par le gouvernement, a précisé le procureur de 
la République, Jean-Michel Prêtre. 
    "Alors que les Polonais et les Irlandais déjà très mélangés 
faisaient la fête dans le vieux Nice, 25 à 30 Français, 
identifiés plus tard comme des supporters locaux assez connus 
d'un groupe ex-identitaires, se sont présentés", a-t-il dit lors 
d'une conférence de presse. 
    "S'en est suivie, à la suite de diverses provocations, une 
bagarre qui a duré 2'50", a-t-il poursuivi. 
    "Ce sera terminé pour ces personnes violentes de pouvoir 
participer d'une manière ou d'une autre à l'Euro 2016. Ils 
seront, pour les Français, interdits de stade et, pour les 
étrangers, interdits de territoire national par décision 
judiciaire", a-t-il encore dit. 
    Un Français, atteint à la tête par une bouteille, a subi un 
grave traumatisme crânien, mais son pronostic vital n'est pas 
engagé, a précisé le procureur. 
    Les autres blessés, en majorité des supporters d'Irlande du 
Nord, ont été plus légèrement touchés.   
 
 (Matthias Galante, édité par Simon Carraud) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer