Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des hélicoptères Apache engagés en Irak contre l'Etat islamique

Reuters07/10/2014 à 03:26

par David Alexander et Phil Stewart WASHINGTON, 6 octobre (Reuters) - L'armée américaine a engagé pour la première fois dimanche et lundi des hélicoptères de combat en Irak contre les djihadistes de l'Etat islamique, a annoncé le Commandement central (CentCom) de l'US Army. Des batteries de mortiers ont notamment été visées près de la ville de Falloudja, à 70 km à l'ouest de Bagdad, à la demande du gouvernement irakien, a précisé le commandant Curtis Kellogg, un porte-parole du CentCom. Selon des sources militaires, ce sont des hélicoptères Apache qui ont mené ces missions. La décision d'utiliser des Apache montre que les frappes aériennes des chasseurs, des bombardiers et des drones n'ont donné que des "résultats limités", estime Richard Fontaine, président du Centre pour une nouvelle sécurité américaine (CNAS). Pour Christopher Harmer, ancien aviateur de la Navy devenu analyste pour l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW), il y a avec cette décision une augmentation importante du niveau de risque pris par les troupes américaines qui aident l'armée irakienne. "Les aéronefs à voilure fixe volant à 30.000 pieds (9.000 mètres) ne peuvent être atteints par le type d'armes dont disposent les combattants de l'Etat islamique; ce n'est pas le cas pour un hélicoptère", commente Christopher Harmer. "Quand on vole en hélicoptère à 150 pieds (50 mètres) au-dessus du sol, cet hélicoptère peut être abattu au lance-roquettes ou à la mitrailleuse lourde (...). Aussi oui, c'est nettement plus dangereux", ajoute-t-il. La décision d'avoir recours à des hélicoptères, explique le colonel Steve Warrant, porte-parole du Pentagone, a été prise en raison de la nature des cibles. Les hélicoptères seront nettement plus efficaces pour soutenir les troupes au sol irakiennes directement engagées dans les combats avec les djihadistes de l'EI parce qu'ils peuvent voler plus bas et plus lentement et sont donc mieux à même d'identifier des cibles individuelles, explique Christopher Harmer. Le colonel Warren nie que l'utilisation des hélicoptères revienne à un glissement de la mission. Richard Fontaine n'est pas d'accord. Pour lui, la distinction que tente de conserver le gouvernement américain entre engager des troupes au sol en Irak et fournir un soutien aérien aux forces irakiennes est en train de disparaître. "Vous savez, dit-il, 1.600 soldats en Irak, ce sont des troupes sur le terrain et les frappes aériennes et des attaques d'hélicoptères c'est du combat", dit-il. (Guy Kerivel et Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.