Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des hausses d'impôts de 15 à 20 milliards envisagées en 2013

Reuters09/09/2012 à 17:41

DES HAUSSES D'IMPÔTS DE 15 À 20 MILLIARDS D'EUROS SERAIENT ENVISAGÉES EN 2013

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français envisagerait notamment "15 à 20 milliards d'euros" de hausses d'impôts afin d'atteindre son objectif de réduction du déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) fin 2013, selon Le Journal du Dimanche.

François Hollande devrait évoquer dimanche soir lors de son intervention dans le journal de 20 heures de TF1 la préparation du budget 2013 qui impliquera de trouver un peu plus de 33 milliards d'euros en hausses d'impôts et baisses de dépenses.

Le chef de l'Etat a réaffirmé vendredi son engagement de ramener de 4,5% du PIB en 2012 à 3% fin 2013 le déficit public français.

Des économistes estiment que la France aura du mal à tenir cet objectif en l'absence d'un rebond de la croissance, mais que les efforts menés devraient permettre d'atténuer l'impact de ce raté sur sa crédibilité.

Le Journal du Dimanche indique que l'Elysée et Matignon tablent sur 1% de croissance "au maximum" l'année prochaine.

La hausse des prélèvements, croit savoir le journal, sera répartie pour moitié sur les entreprises, pour l'autre sur les foyers les plus aisés.

S'agissant des particuliers, une nouvelle tranche à 45% (le taux maximal de l'impôt sur le revenu est aujourd'hui à 41%) serait créée en 2013 pour les foyers percevant plus de 150.000 euros par an.

Les revenus de l'épargne seraient soumis au barème de l'impôt sur le revenu.

AGIR DANS L'URGENCE ET BÂTIR

Côté sociétés, "la principale recette pour l'Etat (jusqu'à 3 milliards d'euros) consistera à réduire la 'déductibilité des intérêts' qui permet aux entreprises de baisser leur impôt quand elles s'endettent pour acquérir une autre société", poursuit le JDD.

A ces hausses d'impôts s'ajouteraient 10 milliards au titre des économies réalisées au sein de l'Etat, 2,5 milliards trouvés au sein de la Sécurité sociale et cinq milliards provenant des mesures prises à l'été 2012 comme la fiscalisation des heures supplémentaires.

"Ce sera l'effort le plus important depuis 30 ans", a souligné François Hollande vendredi devant la Cour des comptes.

Selon un sondage BVA pour Le Parisien Dimanche, 55% des Français estiment que le gouvernement socialiste ne va pas assez loin dans les régimes et 57% considèrent qu'il ne répartit pas équitablement les efforts, quatre mois après l'élection de François Hollande.

Le président de la République dira dimanche soir sur TF1 "que l'on peut agir dans l'urgence et qu'en même temps on peut bâtir", a déclaré Bruno Le Roux au Grand Rendez-Vous Europe 1/i>Télé/Le Parisien.

"Est-ce que vous croyez que l'on efface dix années qui ont été des années de laissez-faire, de laissez-aller, simplement en trois mois, que l'on change le plomb en or, comme ça?", a lancé le président du groupe socialiste à l'Assemblée.

"Nous prenons aujourd'hui le pays tel qu'il est, nous le savions, nous savions sa situation, mais il n'y a pas eu de remise à zéro des compteurs avec l'élection présidentielle", a-t-il ajouté.

Sophie Louet


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.