Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des faillites à attendre dans l'aérien si la crise dépasse 2 à 3 mois, selon Iata
Reuters13/03/2020 à 14:04

DES FAILLITES À ATTENDRE DANS L'AÉRIEN SI LA CRISE DÉPASSE 2 À 3 MOIS, SELON IATA

DES FAILLITES À ATTENDRE DANS L'AÉRIEN SI LA CRISE DÉPASSE 2 À 3 MOIS, SELON IATA

par Stephanie Nebehay

GENEVE (Reuters) - Plusieurs compagnies aériennes pourraient faire faillite et entraîner ainsi une nouvelle consolidation dans le secteur si la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus venait à durer deux à trois mois de plus, a prévenu vendredi le président-directeur général de l'Association internationale du transport aérien (IATA) dans un entretien accordé à Reuters.

Selon Alexandre de Juniac, les pertes du secteur dépasseront probablement les 113 milliards de dollars (101 milliards d'euros), montant que l'ancien patron d'Air France avait avancé la semaine dernière, avant la décision des Etats-Unis d'interdire pendant trente jours l'entrée sur leur territoire des ressortissants de l'espace Schengen.

"Nous demandons à tous les gouvernements qui mettent en oeuvre des restrictions, notamment le gouvernement américain, de réexaminer régulièrement leur décision pour voir comment les assouplir ou les lever, le plus tôt sera le mieux", a-t-il ajouté.

L'Association internationale du transport aérien (Iata) a réclamé jeudi aux Etats des mesures de soutien aux compagnies transatlantiques affectées par des problèmes de liquidités en raison de la crise du coronavirus, comme l'extension de lignes de crédit ou des exonérations de charges.

Prié de dire si d'autres compagnies s'apprêtaient à subir le destin de Flybe, placée la semaine en redressement judiciaire, Alexandre de Juniac a répondu que tout dépendrait de l'ampleur et de la durée de la crise.

"Si la chute est aussi significative, aussi brutale, que nous le voyons à présent et si elle dure plus de deux ou trois mois, nous allons constater des difficultés dans certaines compagnies aériennes."

"Certaines d'entre elles auront probablement des difficultés financières et cela conduira sans doute à une nouvelle consolidation", a ajouté l'ancien dirigeant d'Air France.

(Stephanie Nebehay, version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    13 mars15:32

    Déjà que quelques unes ont mis la clé sous la porte depuis quelques temps , et plusieurs autres sont dans une situation plutot délicate , comme Norgégian .....................Et la clientèle des voyages à bas cout , risque bien de disparaitre .................Ca s' annonce très noir pour les compagnies et leurs employés ....................

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer