Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIR LIQUIDE

104.70EUR
+1.01% 
Ouverture théorique 104.70
indice de référence CAC 40

FR0000120073 AI

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    103.80

  • clôture veille

    103.65

  • + haut

    105.00

  • + bas

    103.30

  • volume

    1 040 272

  • valorisation

    44 869 MEUR

  • capital échangé

    0.24%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:35:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    98.42

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    110.95

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIR LIQUIDE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIR LIQUIDE à mes listes

    Fermer

Des entreprises françaises se mobilisent pour les migrants

Reuters11/09/2015 à 20:19

(Actualisé avec Axa) PARIS, 11 septembre (Reuters) - Quatre grandes entreprises françaises - Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total - se sont engagées vendredi à venir en aide aux réfugiés accueillis par la France par des actions concrètes dans un cadre qui sera fixé par l'Etat. Les modalités de cette aide sont en cours de définition avec les organisations humanitaires, dont la Croix-Rouge française, et les associations concernées, précisent-elles dans un communiqué commun. L'assureur Axa a annoncé de son côté débloquer un million d'euros pour préparer des initiatives qui permettent de répondre aux besoins les plus immédiats de ces réfugiés et les accompagner dans le moyen terme. Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total évoquent comme actions envisagées la mise à disposition de locaux, des dons de nourriture et de produits de première nécessité, l'accès à des soins de santé ou la prise en charge de frais d'accueil. Ils mentionnent aussi l'accompagnement professionnel, la formation et l'apprentissage, des actions qu'Axa mentionne également dans son communiqué. Cette décision "répond à l'élan de solidarité des salariés et des dirigeants de ces entreprises, envers les populations en détresse issues notamment d'Afrique et du Moyen-Orient", expliquent-elles. Les quatre réfléchissent également à des actions à mener dans d'autres pays européens, notamment en Allemagne. "On a voulu lancer le mouvement. L'idée, c'est qu'au-delà de nous quatre, d'autres se mobilisent", a déclaré Patrick Pouyanné, directeur général de Total, à des journalistes. Les patrons allemands, très demandeurs de main-d'oeuvre étrangère, souhaitent un assouplissement des dispositifs en vigueur pour faciliter l'intégration et l'embauche des milliers de réfugiés qui arrivent dans le pays. L'idée des quatre groupes français "n'est pas de faire un chèque, mais prendre des réfugiés en charge dans l'entreprise", a souligné Patrick Pouyanné. "Ce n'est pas seulement une affaire des Etats, c'est une affaire qui concerne tout le monde", a-t-il ajouté. Total entend accueillir 300 réfugiés en lien avec le dispositif gouvernemental, qui prévoit l'accueil de 30.000 personnes sur deux ans dans le cadre d'un mécanisme européen de répartition des réfugiés arrivés dans le sud de l'Europe. Le groupe réfléchit à la possibilité de les héberger dans ses centres de vacance et de les prendre en charge dans un processus de formation professionnelle. Prié de dire si cette formation pourrait déboucher sur des embauches, le directeur général de Total a répondu : "l'option est bien ouverte". Il n'a pas chiffré le coût de l'engagement de Total. "Ça coûtera de l'argent. On mettra les moyens qu'il faudra", a-t-il dit. (Gérard Bon, avec Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

+1.01%
AXA
-0.17%
+0.68%
-0.89%
+1.68%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.