Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des élus UMP soupçonnés de détournements au Sénat

Reuters20/05/2014 à 23:05

LE GROUPE UMP DU SÉNAT REJETTE LES ACCUSATIONS DE DÉTOURNEMENTS DE FONDS

PARIS (Reuters) - Le groupe UMP du Sénat a démenti mardi tout détournement de fonds publics après la publication d'un article affirmant qu'une information judiciaire avait été ouverte sur de possibles versements au profit de sénateurs du parti d'opposition.

Le député UMP Lionel Tardy presse néanmoins le président de son parti, Jean-François Copé, de s'expliquer dès le lendemain des élections européennes sur les affaires qui ont touché ces derniers jours la formation d'opposition.

Après de nouveaux soupçons de surfacturation visant la société Bygmalion, dirigée par des proches du président de l'UMP, le groupe du parti au Sénat fait l'objet selon Le Parisien d'une enquête pour détournement de fonds publics.

"Face au silence assourdissant des dirigeants de notre parti, il est un moment où les Français, les militants et élus UMP de base disent stop", écrit Lionel Tardy dans une lettre ouverte à Jean-François Copé publiée mardi sur le site de France info.

"En vous exprimant depuis le siège de l'UMP, vous avez tenté d'amalgamer une affaire personnelle (affaire Bygmalion), avec les affaires de l'UMP, ce qui a été tout a fait dommageable pour l'image de notre parti", ajoute-t-il.

Lionel Tardy s'était déjà livré à une violente charge contre le dirigeant du parti après les nouvelles révélations de la presse sur la société Bygmalion.

Dans l'affaire du Sénat, le groupe UMP affirme que les versements effectués au profit d'une association, l'Union républicaine du Sénat (URS), "s?inscrivent dans le cadre de la libre administration des groupes politiques."

"Ils correspondent à la mise à disposition de moyens à ces sensibilités afin qu?elles puissent dans le respect de leur objet social respectif exercer leurs actions politique et législative en complément de l?action menée par le groupe UMP lui-même", écrit-il dans un communiqué.

Selon Le Parisien paru mardi, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour "détournements de fonds publics", "abus de confiance" et "blanchiment".

Sollicité, le parquet n'a pas confirmé cette information dans l'immédiat.

Selon le quotidien, la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) a été saisie de l'affaire à la suite d'un signalement, en 2012, de la cellule de lutte antiblanchiment Tracfin.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'URS aurait perçu des fonds de la part du groupe UMP du Sénat, versés par la questure de la haute assemblée, avant de les rétrocéder à ses membres. Le préjudice pourrait s'élever à quelque 400.000 euros.

Le président du Sénat, le socialiste Jean-Pierre Bel, souligne dans un communiqué qu'"en aucun cas ces faits, s?ils étaient avérés, ne mettent en cause le Sénat dans sa gestion budgétaire".

"Le Sénat ne porte aucune responsabilité dans l?utilisation des dotations attribuées aux groupes politiques pour leur fonctionnement", ajoute-t-il.

(Sophie Louet et Gérard Bon édité par Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.