Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des doutes subsistent sur la tenue des festivals d'été

Reuters26/06/2014 à 17:31

LES FESTIVALS D'ÉTÉ MENACÉS PAR UN MOUVEMENT DE GRÈVE

PARIS (Reuters) - La menace continue de peser sur les festivals d'été en France, le monde du spectacle restant mobilisé malgré la main tendue du gouvernement qui a lancé une mission chargée de remettre à plat le système de l'intermittence.

L'entourage de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, se sent encouragé par la décision des salariés du festival lyrique d'Aix-en-Provence de le maintenir.

Lors d'une consultation à bulletins secrets mercredi soir, près de 80% d'entre eux ont en effet voté contre la grève.

En 2003, une levée de bouclier des intermittents du spectacle avait provoqué l'annulation du festival d'Aix, entraînant dans la foulée celle du festival d'Avignon.

La CGT a déposé un préavis de grève pour le 4 juillet, jour d'ouverture du plus grand festival de théâtre de France dont le directeur, Olivier Py, a toutefois fait savoir qu'il n'annulerait pas la manifestation.

La première de "Lucrèce Borgia", la pièce de Victor Hugo où la comédienne Béatrice Dalle débute au théâtre et qui devait ouvrir jeudi les Fêtes nocturnes du château de Grignan (Drôme), a été annulée en raison du mouvement des intermittents, ont annoncé les organisateurs du festival.

L'émission "C est à vous" sur France 5 a vu mardi soir son plateau envahi par des manifestants qui désiraient prendre la parole en direct. D'autres avaient auparavant occupé l'Opéra de Lyon pendant 48 heures.

S'adressant à un monde du spectacle traditionnellement cher à la gauche, François Hollande a déclaré en début de semaine vouloir "rassurer les intermittents" sur la pérennité de leur statut, tout en soulignant l'importance des festivals.

PRESSION

Le Premier ministre, Manuel Valls, a lancé mardi une mission de concertation censée redéfinir le régime des intermittents pour sortir des crises à répétition dans ce secteur.

Les trois membres de la mission, Hortense Archambault, Jean-Patrick Gille et Jean-Denis Combrexelle, doivent rendre leur copie d'ici une quinzaine de jours.

Le chef du gouvernement a annoncé la semaine dernière que le gouvernement entérinerait la nouvelle convention d'assurance chômage conclue par les partenaires sociaux mais prendrait à sa charge le délai de carence pour l'indemnisation des intermittents du spectacle.

Mais la CGT-spectacle et la plupart des coordinations considèrent qu'il s'agit d'une "mesurette pour passer l'été" et exigent la renégociation de la convention.

Celle-ci durcit les conditions d'indemnisation de plusieurs catégories de chômeurs, dont les leurs.

La CGT-spectacle a reconduit son préavis de grève à partir du 1er juillet et appelle à une journée de "grève massive" dans l'ensemble des secteurs le 4 juillet.

Elle s'est déclarée prête à travailler avec la mission désignée par Manuel Valls mais sur la base des propositions des intermittents, tout en se félicitant de voir que le gouvernement excluait l'option de la création d'une caisse autonome pour les intermittents, "très ancienne revendication du Medef".

"Nous ne cessons pas pour autant de dénoncer l'injustice de la convention du 14 mai dans son ensemble, qui fait peser des économies considérables sur l'ensemble des demandeurs d'emploi, qu'ils soient travailleurs précaires, intérimaires, cadres ou intermittents du spectacle", écrit-elle dans un communiqué.

(Gérard Bon, avec Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.