Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des congés pour stimuler le bénévolat

Le Point22/03/2016 à 06:52

Saisie d'écran du site des Restos du coeur.

Dégager du temps pour s'engager dans une association. Se libérer de son travail afin d'aider, bénévolement, au sein d'un mouvement caritatif ou humanitaire... Tel est l'objet de la disposition de l'avant-projet de loi égalité et citoyenneté porté par le ministère de la Ville et actuellement examiné par le Conseil d'État.

Ce texte, dont Le Parisien a révélé l'existence ce lundi matin, vise à autoriser les salariés à disposer de six jours de congé supplémentaires par an s'ils veulent faire du bénévolat. Ce « congé-engagement » serait non rémunéré et fractionnable dans l'année. Cette mesure serait limitée aux seules fonctions de président, trésorier ou secrétaire d'une association reconnue d'intérêt général. 860 000 associations et 3 millions de personnes sont potentiellement concernées.

Le projet de loi prévoit également d'étendre les conditions d'exercice du service civique aux sapeurs-pompiers, organismes HLM et aux entreprises publiques. Le texte, présenté par Patrick Kanner comme un moyen de défendre « une société apaisée et (...) rétablir l'égalité des chances », comporte d'autres dispositions. Notamment sur l'accès au logement et la lutte contre les discriminations.

La loi doit, par ailleurs, mettre en place un bilan de santé et un système d'information juridique ouverts gratuitement aux citoyens de 16 à 23 ans. Un moyen de s'attirer les faveurs de la jeunesse au...

Lire la suite sur Le Point.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7361806
    22 mars08:43

    Les employés travaillent gratos hors entreprise l'ETAT fait faire son travail de collecte des impots sans rien leur payer, nous vivons une époque formidable !

    Signaler un abus

  • M5723741
    22 mars08:39

    C'est du PIB en moins: donc un coût pour la France. Il est temps qu'ils quittent le pouvoir.

    Signaler un abus

  • M7361806
    22 mars08:39

    Encore une nouvelle contrainte pour les employeurs aprés celle de la collecte des impots

    Signaler un abus

  • frk987
    21 mars10:30

    Si vous travailliez tous bénévolement donc gratuitement, la compétitivité française deviendrait extraordinaire....Y a ben que les gens de gauche pour proposer des solutions de ce type. De Droite je suis et en tout et pour tout j'ai travaillé 3 jours en bénévolat, sans cotisation et sans impôts...excusez moi mais pour l'Etat vaut beaucoup mieux ça, je n'ai volé le travail de personne sauf...3 jours et fraudé les cotisations sociales 3 j.

    Signaler un abus

  • M1765517
    21 mars09:20

    économie parallèle officielle !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.