1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des collectivités locales vont attaquer Total pour inaction climatique
Le Parisien19/06/2019 à 10:33

Des collectivités locales vont attaquer Total pour inaction climatique

Ce mardi, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, s'est fait passer un savon par une dizaine d'élus en écharpes tricolores. « C'était la dernière tentative à l'amiable » pointe Patrick Jarry, le maire de Nanterre (Hauts-de-Seine) qui participe à cette action. L'entreprise pétrolière va être la première à être attaquée pour des raisons climatiques.Plusieurs collectivités*, soutenues par les associations Notre affaire à tous, ZEA, Sherpa et les Eco Maires, veulent que l'entreprise prenne des actions pour limiter la montée de la température globale à moins de 1,5 °C. Résultat, après l'entrevue ratée de ce mardi, élus et ONG mettent en demeure l'entreprise de respecter les engagements de la COP21 avant de traîner le géant industriel devant le juge dans trois mois.Contacté mardi en fin d'après-midi, le groupe a finalement réagi par communiqué : « Total est ouvert au dialogue avec toutes ses parties prenantes. Cette réunion constitue une première étape : Total souhaite que l'échange se poursuive en vue d'engager des initiatives concrètes avec les collectivités locales qui le souhaiteront. La raison d'être de Total est d'apporter au plus grand nombre une énergie plus abordable, plus disponible et plus propre. Ce sont les Etats qui fixent les objectifs nationaux pour respecter l'Accord de Paris et les mesures à mettre en œuvre pour les atteindre. Partout dans le monde, Total respecte les réglementations qui s'appliquent à ses activités. »« C'est insensé et injuste si les principaux pollueurs ne prennent pas leur part dans la lutte contre le dérèglement, insiste le maire de Nanterre. Bien sûr, les collectivités, l'Etat et les citoyens doivent agir mais ça ne peut pas suffire ! » D'autant plus, insiste cet ex-PCF devenu Front de gauche, que « le groupe Total a les moyens d'investir pour développer une société sans énergie fossile. »«Les engagements de Total sont dérisoires»C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer