Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des bombes à fragmentation utilisées en Ukraine, pense HRW

Reuters21/10/2014 à 15:05

KIEV, 21 octobre (Reuters) - Les forces ukrainiennes, et peut-être les rebelles séparatistes pro-russes, semblent avoir utilisé des bombes à fragmentation dans l'est de l'Ukraine, rapporte mardi Human Rights Watch (HRW). Les bombes à fragmentation, ou armes à sous-munitions, explosent avant de toucher le sol et dispersent ainsi plusieurs autres petites bombes. Leur utilisation est interdite par une convention internationale entrée en vigueur en 2010 mais que l'Ukraine n'a pas ratifiée. Dans un communiqué, HRW dit avoir enquêté pendant une semaine dans l'est de l'Ukraine, où les combats ont fait plus de 3.700 morts depuis le début de l'insurrection armée des séparatistes pro-russes en avril. L'organisation de défense des droits de l'homme est parvenue à la conclusion que les bombes à fragmentation étaient largement utilisées dans ce conflit. Si elle ne peut désigner avec certitude les responsables de ce type de bombardements, elle écrit que "les éléments pointent vers une responsabilité des forces gouvernementales ukrainiennes pour plusieurs attaques à l'aide de bombes à fragmentation" commises ce mois-ci à Donetsk, bastion des séparatistes. "Il est choquant de constater qu'un type d'armes interdit par la plupart des pays soit si largement utilisé dans l'est de l'Ukraine", déclare Human Rights Watch. Cette dernière a recensé 12 largages de bombes à fragmentation qui ont fait au moins six morts et des dizaines de blessés mais le nombre de victimes pourrait être plus élevé. Les autorités ukrainiennes ont rejeté ces accusations. "Nous n'utilisons pas de bombes à fragmentation. Elles ne peuvent être utilisées que par l'aviation et nos avions ne volent plus depuis l'annonce d'un cessez-le-feu le 5 septembre", a réagi Andriy Lissenko, porte-parole des forces ukrainiennes. Un autre porte-parole, Vladislav Selezniov, a qualifié ces accusations de "complètement absurdes". HRW ajoute que "bien que non concluantes, certaines circonstances donnent à penser que les forces antigouvernementales pourraient aussi avoir été responsables de l'utilisation de bombes à fragmentation". Il n'a pas été possible d'obtenir une réaction des séparatistes pro-russes dans l'immédiat. La Russie dément alimenter les séparatistes en armes et en hommes mais HRW l'invite néanmoins à ne pas avoir recours à des bombes à fragmentation et à adhérer à la convention internationale sur le sujet. (Timothy Heritage et Pavel Polityuk; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Danielle Rouquié)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.