Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dernière phase des élections à la chambre basse en Egypte

Reuters10/01/2012 à 14:19

par Lin Noueihed et Tom Pfeiffer

LE CAIRE (Reuters) - Les islamistes vont tenter de conforter leur domination dans l'Egypte de l'après-Moubarak lors de la dernière phase des élections législatives à la chambre basse, qui se déroule mardi et mercredi.

Le processus électoral a été assombri par la décision d'un parti libéral de boycotter l'élection fin janvier de la chambre haute pour protester contre des irrégularités.

Interdits sous le régime d'Hosni Moubarak, les Frères musulmans apparaissent comme les grands vainqueurs des premières élections libres organisées depuis le renversement de l'ancien dirigeant le 11 février dernier.

La formation créée par la confrérie musulmane, Liberté et Justice, devrait remporter 41% des 498 sièges de l'Assemblée du peuple. Au total, les Frères musulmans et le parti salafiste d'Al Nour devraient occuper 60% des sièges de la chambre basse.

Le second tour de la troisième phase des élections des députés vise à désigner 11% des sièges restants au sein de l'Assemblée du peuple, selon les chiffres des Frères musulmans.

Plusieurs circonscriptions qui avaient voté au premier tour de cette dernière phase le feront de nouveau après l'invalidation du scrutin en raison d'irrégularités ou de problèmes logistiques.

Une fois l'assemblée élue, un nouveau cycle de scrutins désignera les membres de la Choura, la chambre haute du parlement.

La forte percée des islamistes lors des deux premières phases a provoqué la consternation du parti libéral Wafd et de la coalition du Bloc égyptien, largement distancés dans les scrutins.

IMAGE MODÉRÉE

Le parti des Egyptiens libres (FEP), cofondé par le magnat des télécoms Naguib Sawiris, a annoncé son intention de boycotter les élections à la Choura pour protester contre des violations commises, selon lui, par les partis islamistes lors des premières phases.

"Le processus est devenu une compétition religieuse plus qu'une compétition électorale, ce qui revient à forger une sensibilité dont les effets sur les résultats ne sont ni plus ni moins semblables à ce qui se passait auparavant", estime le FEP dans un communiqué.

Soucieux de préserver leur image d'islamistes modérés, les Frères musulmans se sont tenus à l'écart des manifestations réclamant en novembre et décembre le départ du pouvoir du Conseil suprême des forces armées (CSFA).

Face à l'inquiétude suscitée par la montée des partis islamistes dans le pays, ils ont assuré qu'ils ne feraient rien pour affaiblir l'économie ou provoquer le chaos social.

"Jusqu'à présent, nous avons commencé des consultations limitées pour recueillir les positions des blocs, des groupes parlementaires et des différents partis mais je n'annoncerai pas ces alliances avant la formation du nouveau parlement", a déclaré Essam al Erian, vice-président du parti Liberté et Justice.

Selon la loi électorale en vigueur, deux tiers des députés sont désignés via un scrutin de listes, le dernier tiers étant attribué à titre individuel.

La première phase de l'élection à la Choura se tiendra les 29 et 30 janvier et un second tour est prévu le 7 février. La deuxième phase se déroulera les 14 et 15 février et le second tour de cette seconde phase est fixé au 22 février.

Le nouveau parlement aura comme première tâche de nommer les 100 membres de l'assemblée chargée de rédiger une nouvelle Constitution définissant les pouvoirs du président et du parlement dans la nouvelle Egypte.

Marine Pennetier pour le service français, édité par Gilles Trequesser


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.