Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Dernier jour pour forger un accord sur le climat à Durban

Reuters 09/12/2011 à 13:09

par Jon Herskovitz

DURBAN, Afrique du Sud (Reuters) - Le plan pour le climat soumis par l'Union européenne au sommet de Durban a obtenu le soutien de nombreux pays riches et émergents, mais le temps presse pour forger un accord concret vendredi, dernier jour des négociations.

Les ministres de l'Environnement ont peu à peu progressé au cours de la nuit vers un accord par lequel les Etats s'engageraient à ouvrir des négociations sur un nouveau régime de réductions obligatoires des émissions de gaz à effet de serre.

A défaut d'un tel accord, les deux semaines de conférence sous l'égide de l'Onu ne pourraient qu'être qualifiées de désastre, estiment-ils.

"Le temps presse vraiment maintenant à Durban", a souligné la commissaire européenne au Changement climatique, Connie Hedegaard, au terme des entretiens de jeudi qui se sont poursuivis très tard dans la nuit.

"Le succès ou l'échec de Durban ne dépend que d'un petit nombre de pays qui n'ont pas encore affirmé leur engagement à la feuille de route (de l'Union européenne) et au contenu significatif qui devra être le sien. Il faut les mobiliser aujourd'hui, il ne nous reste plus que quelques heures."

"AU NOM D'UNE LARGE MAJORITÉ"

L'Union européenne vise pour 2015 un nouveau traité climatique mondial pourvu d'objectifs contraignants en termes de baisses des émissions. L'objectif d'entrée en vigueur est 2020.

"Nous en arrivons au stade où plusieurs délégations doivent décider si elles veulent obtenir un traité doté d'une réelle intégrité environnementale", a souligné le représentant du Royaume-Uni, Chris Huhne.

"Il est de plus en plus manifeste que l'Union européenne parle au nom d'une large majorité de participants", a-t-il ajouté.

Durant la conférence, un groupe de 48 des pays les moins développés a annoncé soutenir le projet européen, rejoignant ainsi les pays africains et l'alliance de 43 petits Etats insulaires, l'Aosis.

Le Japon a de son côté dit partager "des bases communes" avec l'Union européenne, et plusieurs autres pays développés, dont le Canada, ont manifesté leur soutien.

Au cours du mois dernier, trois rapports publiés par l'Onu ont à nouveau mis en évidence la corrélation entre les émissions de gaz à effet de serre et l'intensification des inondations, des vagues de sécheresse et de la hausse du niveau des mers.

La question du financement des aides à verser aux pays les plus pauvres pour se protéger des conséquences du réchauffement est le second point essentiel de la conférence.

Le président sud-africain, Jacob Zuma, a prévenu qu'à défaut d'un accord sur le Fonds Vert climatique (GCF), la réunion ne pourrait qu'être considérée comme un échec.

Gregory Schwartz pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.