1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Départementales : Nicolas Sarkozy met en garde contre le «FNPS»

Le Parisien02/03/2015 à 10:43

Départementales : Nicolas Sarkozy met en garde contre le «FNPS»

Nicolas Sarkozy repasse à l'offensive. «Pour les départementales, je ne ferai aucun pronostic, car je ne suis pas commentateur de la vie politique. Je dis simplement à ceux qui ont voté Front national dans le Doubs: voter Front national a conduit à l'élection d'un député socialiste de plus», déclare l'ancien président de la République. Une déclaration qui devrait nourrir la polémique à l'heure ou le FN est donné largement en tête du premier tour.

«Voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second. C'est le FNPS ! Voter pour l'UMP n'a jamais en revanche fait gagner la gauche. Voter FN, si. La seule réalité électorale, c'est le FNPS», affirme le président de l'UMP alors que la présidente du FN, Marine Le Pen, emploie très souvent l'expression «UMPS» pour renvoyer dos à dos UMP et PS.

M. Sarkozy lance un appel à «tous ceux qui sont ulcérés par le comportement et la politique de M. Hollande, par ses impôts et ses mensonges» : «Vous avez le pouvoir d'adresser un carton rouge en votant contre le pouvoir socialiste. C'est le moment de le faire ! » déclare, véhément, le patron de l'UMP.

Le président de l'UMP, souhaite par ailleurs repousser à 63 ans l'âge légal de départ à la retraite dès 2020 et propose d'augmenter le temps de travail des fonctionnaires, dans cet entretien à paraître lundi dans Le Figaro.

Alors que ses rivaux Alain Juppé et François Fillon prônent la retraite à 65 ans, l'ancien chef de l'Etat «préfère passer l'âge légal de départ à 63 ans pour bénéficier d'une retraite à taux plein, mais le faire à raison d'une augmentation de quatre mois par an. C'est-à-dire repousser l'âge de départ à 63 ans (et à 68 ans, sans décote), en trois ans».

L'âge légal de départ à la retraite était de 65 ans avant d'être abaissé à 60 ans en 1982 au début du premier septennat de François Mitterrand. La réforme des retraites de 2010 a depuis fixé cet ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • patr.fav
    02 mars11:24

    lui et anciens président nous plus de 10 millions par ans alors qu'il la fer.me !!!

    Signaler un abus

  • LeRaleur
    02 mars00:59

    Le carton rouge a été pour Sarko et le sera bientôt pour Scooter.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer