Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Départementales : le faible score des Verts dissous dans les alliances

Le Parisien23/03/2015 à 12:32

Départementales : le faible score des Verts dissous dans les alliances

La patronne d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Emmanuelle Cosse, a bien tenté de relativiser le faible score de son parti dimanche soir. Mais ce lundi matin, les résultats définitifs au premier tour des départementales confirment l'échec. Les Verts récoltent à peine 2,03% des voix sur l'ensemble du territoire, contre 36,20% pour l'UMP-UDI, 28,66% pour un PS qui résiste mieux que prévu et 25,26% pour le FN. La faute au gouvernement et aux socialistes, estime Emmanuelle Cosse. Certains contestent même les chiffres donnés par le ministère de l'Intérieur et estiment que, alliances comprises, EELV atteint plutôt les 10%.

Les résultats des Verts sont en effet difficilement lisibles ce lundi matin, du fait de leurs diverses alliances, parfois agrégés aux résultats du Parti socialiste ou à ceux du Front de gauche. Les écologistes n'avaient pas su trancher le débat interne sur la participation ou non au gouvernement et l'émergence éventuelle d'une solide «autre gauche».

«Opération pipotage du ministère de l'Intérieur»

Ainsi, l'institut CSA range dans le total Front de gauche les binômes Front de gauche-EELV, comptabilisés parmi les Divers gauche par Ipsos et l'Ifop. Dès lors, les résultats sont soumis à diverses interprétations. Les politiques eux-mêmes se mélangent les pinceaux. «Score bidon à 20 heures. Le PS s'additionne tous ses dissidents plus tous les tandems FDG-EELV», a ainsi dénoncé dimanche soir le leader du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon.

«L'opération pipotage du ministère de l'Intérieur sur les 2% de EELV ne dissimule pas que nous sommes à 10% là ou nous étions présents», estime lui David Cormand, secrétaire national d'EELV chargé des élections.

Une «stratégie désastreuse» ?

Les écologistes, qui ne se sont présentés que dans 950 des 2 054 cantons, avaient choisi dans «43% des cas» de s'associer avec au moins une composante du Front de gauche. Dans 17% des cas, ils sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1945416
    23 mars13:13

    vu les résultats de Duflot … dire qu'elle voulais se présenter pour 2017 ...

    Signaler un abus

  • mperonne
    23 mars13:06

    Ecologistes que de nom car ce sont des socialos bobos bons à pas grand chose!!!

    Signaler un abus

  • pichou59
    23 mars11:51

    avec ces gens qui s'accoquinent à mélenchon, on passe maintenat à l'écolo "fric"

    Signaler un abus

  • frk987
    23 mars10:11

    escrologistes serait le terme plus adapté......

    Signaler un abus

  • M4484897
    23 mars09:42

    Et combien sont seulement capables de nommer trois arbres dans une foret? On ne les entend pas sur les cultures transgéniques et autres travers de l'agriculture.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.