Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Départementales : l'UMP en mode reconquête

Le Parisien22/03/2015 à 02:00

Départementales : l'UMP en mode reconquête

Nicolas Sarkozy croit voir venir une «vague immense». S'agira-t-il au final d'une vaguelette ou d'un raz-de-marée ? Alors que, sur 101 départements, la droite en dirige actuellement 40 et la gauche 61 (dont 48 pour le PS), l'UMP espère inverser le rapport de forces. Et si le Front national montre les muscles, c'est bien le parti de la rue de Vaugirard (allié à l'UDI dans l'immense majorité des cantons) qui est le plus en mesure de tirer son épingle du jeu.

Un parti en reconstruction.Après la sanglante guerre Copé-Fillon, après le scandale de l'affaire Bygmalion et les ennuis financiers liés à une dette abyssale, l'UMP veut tourner la page des années noires post-présidentielle 2012. Fin novembre, Nicolas Sarkozy en a repris les rênes, élu sur ce programme : tout changer, même le nom. Le congrès (re)fondateur se tiendra le 30 mai, à Paris. Entre temps, le parti aura connu son premier grand test électoral de la nouvelle ère Sarkozy.

A l'offensive, face à la gauche et au FN. Entre un exécutif affaibli et impopulaire et un Front national qui aura du mal à constituer des majorités, l'UMP bataille pour être la première force politique dans les départements après ces élections. Alliée avec l'UDI dans près de 90% des cantons, elle est effectivement en mesure de tirer son épingle du jeu. Mais après la législative partielle du Doubs, qui a vu son candidat être éliminé dès le premier tour et nombre ses électeurs se tourner vers le FN au second, l'UMP est plus que jamais confrontée à la percée des troupes de Marine Le Pen. «Voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second. C'est le FNPS !» a prévenu Sarkozy, assurant également qu'aucune alliance avec les frontistes ne serait tolérée.

30 à 40 départements pourraient basculer. Selon les estimations, entre trente et quarante départements, sur 101, sont susceptibles de basculer à droite. Parmi eux, le Nord, les Pyrénées-atlantiques ou encore ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.