Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Départementales dans le Nord : le PS, écrasé au 1er tour, va perdre le département

Le Parisien23/03/2015 à 03:48

Départementales dans le Nord : le PS, écrasé au 1er tour, va perdre le département

Le Parti socialiste, aux commandes du conseil général du Nord depuis 1998, est voué à perdre ce bastion, écrasé au premier tour des départementales par l'UMP-UDI et par le FN, qui se livreront de nombreux duels au second tour dimanche prochain.

Le PS est éliminé dans 27 cantons sur les 41 - nombre record - que compte le département le plus peuplé de France. La droite unie UMP-UDI se qualifie, elle, pour le second tour dans 28 cantons contre 37 pour le Front national, mais se retrouve en position de force par le jeu du report probable des voix de gauche à son profit.

Quelle que soit l'issue du second tour, le fait que le PS ne soit plus en lice que dans-- cantons exclut mathématiquement une victoire de la gauche au «troisième tour», lors de la désignation du président du conseil départemental par les conseillers fraîchement élus.

Par le jeu du report des voix du PS vers l'UMP et l'UDI en vertu d'un «front républicain» de fait - même s'il n'était pas systématiquement appliqué en raison de contingences locales -, la droite pourrait l'emporter dans 20 à 25 cantons et envisager un retour aux manettes, comme en 1992.

Jean-René Lecerf, le candidat UMP-UDI à la présidence du conseil départemental du Nord, a été élu dès le premier tour dans son canton de Lille-2 en obtenant 58,9% des voix.

En dépit du naufrage collectif du PS, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner est arrivé largement en tête dans son canton de Lille-5, réunissant 37,60% des voix avec sa partenaire de binôme Marie-Christine Staniec-Wavrant, également socialiste. Ils devraient, sauf surprise, l'emporter face au binôme de la droite, qui a obtenu 23% des voix.

1er tour des #Dep2015 : résultats complets pour le département du #Nord @prefet59 sur http://t.co/VKb5OYkIrR pic.twitter.com/6aGtrAEZDh-- Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) March 22, 2015

L'appel de Martine Aubry

L'ex-première secrétaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.