Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Départementales : Claude Chirac, candidate en Corrèze
AFP04/05/2021 à 13:02

Claude Chirac, fille du président français défunt Jacques Chirac, le 11 février 2020 à Paris  ( POOL / GONZALO FUENTES )

Claude Chirac, fille du président français défunt Jacques Chirac, le 11 février 2020 à Paris ( POOL / GONZALO FUENTES )

Claude Chirac est candidate aux élections départementales en Corrèze, fief familial, sur le canton de Brive 2 où sa mère Bernadette a été élue suppléante en 2015, a annoncé mardi la fille de l'ancien président de la République Jacques Chirac.

Claude Chirac, 58 ans, a "beaucoup réfléchi, beaucoup pesé la responsabilité que cela supposait". "Et puis je me suis dit que c'était maintenant, que c'était une grande chance pour moi d'ajouter tellement de sens à la vie", a-t-elle affirmé à un correspondant de l'AFP.

La candidate qui affirme n'avoir "jamais eu aucune carte, dans aucun parti politique", se présente sur la liste menée par le président sortant du conseil départemental, Pascal Coste (LR). 

Dans une interview au quotidien La montagne, la fille de l'ancien président précise, à propos du choix du canton pour commencer son engagement départemental : "Commencer le mien ici, ça compte beaucoup pour moi. Cela fait sens".

Bernadette Chirac a été élue suppléante en 2015 sur ce canton de Brive 2. Elle avait auparavant été élue sans discontinuer depuis 1979 dans le canton comprenant Sarran, où se trouve le château familial de Bity.

Avant d'officialiser sa candidature, Claude Chirac a expliqué en avoir parlé avec sa mère : "Elle sait que je me présente et je crois qu'elle est assez heureuse. Elle m'a donné sa bénédiction, ce qui était très important pour moi", a-t-elle précisé à La Montagne.

Ce canton de Brive 2 "est aussi là où se trouve l'école Firmin-Marbeau que dirigeait mon arrière-grand-père, grand-père de Jacques".

"C'est quelque chose qui m'émeut énormément de m'engager à l'endroit précis où mon arrière-grand-père exerçait cette éminente responsabilité. Je fais partie des gens qui pensent que pour pouvoir avancer et se projeter, il faut savoir d'où l'on vient, s'adosser à son histoire", a-t-elle ajouté.

Non encartée, Claude Chirac revendique en revanche son appartenance à l'association Corrèze Demain, qui réunit dans le département des élus de la droite et du centre. "Je me sens tout à fait à l'aise au sein de Corrèze Demain. Il faut bien le dire, l'union de la droite et du centre, c'est le sillon politique de mon père et de ma mère", souligne-t-elle.

tao/ff/pjl/dch   

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • OSS119
    04 mai13:28

    On ne peut pas supprimer ces élections départementales, et cet échelon du département, qui ne sert à rien, fait doublon, complique beaucoup la gestion administrative, et qui coûte fort cher au contribuable ???

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer