1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Départementales 2015 : le FN récusé par 55 % des Français
Le Point09/03/2015 à 15:41

Le FN est en tête des intentions de vote, sauf pour 55 % des Français.

Au vu de la montée en puissance du Front national à chaque scrutin, ce sondage peut paraître surprenant. Une majorité absolue des Français (55 %) estime que l'élection de conseillers départementaux FN dans leur canton serait "une mauvaise chose", selon un sondage Harris Interactive publié lundi qui place pourtant le parti d'extrême droite en tête des intentions de vote du premier tour le 22 mars. Une preuve que, pour la plupart des citoyens, les cadres du Front national ne sont pas considérés comme des personnes compétentes pour exercer des mandats politiques. Et l'idée que le FN s'empare de la majorité du conseil départemental suscite une opposition à 58 %. Le Parti socialiste n'est pas non plus épargné par ce sondage. L'hypothèse que leurs conseillers départementaux soient de gauche n'est perçue comme une bonne chose que par 28 % des Français, contre 41 % en 2011 (enquête d'entre-deux tours). Le pourcentage de 2011 "constituait un signe annonciateur de la large victoire de la gauche au dernier scrutin" tandis que celui de 2015 "témoigne de son recul probable dans les urnes aujourd'hui", relève l'institut.Et comme dans la plupart des enquêtes diffusées ces dernières semaines, celle de Harris Interactive place les binômes de la formation de Marine Le Pen, créditée de 30 % des voix, légèrement devant l'union de la droite (UMP/UDI/DVD) avec 28 %. Les binômes socialistes ou DVG ne recueillent que 21 % des votes exprimés, pour 6 % au...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer